Adressée à Ministre de la Santé AGNES BUZYN

Obligation vaccinale: Permettre le consentement éclairé des familles!

Citoyenne engagée, militante des droits des femmes, des droits de l'enfant, je suis avant tout une militante du droit à choisir. 

La liberté ce n'est pas se revendiquer pro ou anti vaccin, ce n'est pas estimer qu'ils sont utiles ou dangereux, c'est défendre le droit aux choix, la non infantilisation des familles et enfin, faire respecter la loi : le respect du consentement éclairé. 

Je vous vois d'ici, certains qui voudraient me mettre dans une petite case, non je ne suis pas une anti-vaccins même si cela faciliterait peut-être votre classement de ce texte. Comme je ne suis pas anti-péridurale, anti-césarienne, je me place simplement du côté du patient et de son droit à être respecté. 

Agnès Buzyn, ministre de la Santé, a acté l'obligation vaccinale à 11 vaccins au lieu de trois à l'heure actuelle. Les vaccins contre la diphtérie, le tétanos, et la polio sont obligatoires, tandis que huit autres, dont la coqueluche, l'hépatite B, la rougeole, sont recommandés.

Il s'agirait d'un problème de santé publique.

Un problème de santé publique? Lequel? Est il possible que cela soit expliqué?

Obliger les gens à se vacciner, sans aucune explication, juste par une prise de pouvoir. Pour moi les effets de l'obligation vaccinale pourraient être catastrophiques. Pourquoi?

Parce que de fait, ils pourront : 

- renforcer la méfiance vis à vis du système médical (déjà bien fragilisé)

- fragiliser la confiance dans le médecin qui va devoir contrôler et non plus uniquement soigner 

- pousser les positionnements extrêmes à se renforcer et à devenir de plus en plus nombreux

- favoriser les comportements d'évitement vis à vis des soignants 

Comment également ne pas se dire que les grands laboratoires vont vivre ce choix comme un très gros cadeau de Noël? Je ne peux m'empêcher de me rappeler qu'Agnès Buzyn considère que les liens d’intérêt entre experts et laboratoires pharmaceutiques sont "un gage de compétence". Plusieurs militants de la transparence comme le docteur Irène Frachon, à l’origine des révélations autour du scandale du Mediator, s’en sont inquiétés notamment auprès de Mediapart. 

Agnès Buzyn suivrait ainsi les recommandations d'un comité de "concertation citoyenne" sur la vaccination, rendues en décembre à la précédente ministre de la Santé, Marisol Touraine. 

Pour Jacques Bessin, président de l’Union nationale des associations citoyennes de santé (UNACS), « Ce serait une hérésie »! 

N'oublions pas que 4 Français sur 10 se disent méfiants envers les vaccins! 

Au lieu de la prudence, dans notre contexte actuel, faut il privilégier la toute puissance de l'Etat sur la question de la vaccination? Pourquoi ne pas plutôt travailler et proposer de la pédagogie pour permettre un véritable choix des familles ?  Le consentement éclairé et donc l'information qui pourrait être donnée aux parents pour qu'ils se positionnent en adultes qu'ils sont ne pourraient pas être une solution bien meilleure? 

Un véritable travail en concertation avec les familles parait fondamental parce que donner du sens, considérer les parents comme de véritables acteurs ferait du bien à notre système de santé. Ne renforçons pas cette méfiance en prenant des décisions trop brutales sans concertation ni explication.

Je suis d'accord pour que nous puissions tous nous responsabiliser face à la question de la vaccination mais Madame La ministre, laissez nous en l'occasion!

 

 

Cette pétition sera remise à:
  • Ministre de la Santé
    AGNES BUZYN


    Madeline DA SILVA a lancé cette pétition avec seulement une signature au départ et il y a maintenant 130 689 signataires. Lancez votre pétition pour créer le changement que vous souhaitez voir.




    Philippe compte sur vous aujourd'hui

    Philippe LEMÉNAGER a besoin de votre aide pour sa pétition “Obligation vaccinale: Permettre le consentement éclairé des familles!”. Rejoignez Philippe et 130 688 signataires.