Nous demandons à l'OMS de divulguer d'urgence l'importance de la transmission par aérosol

Nous demandons à l'OMS de divulguer d'urgence l'importance de la transmission par aérosol

0 have signed. Let’s get to 5,000!
At 5,000 signatures, this petition is more likely to get picked up by local news!
#COVIDisAirborne started this petition to Dr. Tedros (Organisation mondiale de la santé (OMS))

Les citoyens du monde appellent l'OMS à agir

Version:   English  |  Español  |  Italiano  |  Português  |  Deutsche  |  礼 Japanese  |  繁軆字 C.Chinese  |  简体字 S.Chinese  |  한국어 Korean  |  हिंदी Hindi  |  Монгол Mongolian  |  Tiếng Việt Vietnamese  |  Filipino  |  русский Russian  |  український Ukrainian  |  қазақ Kazak  |  Persian فارسی

Déclaration d'intention

Nous, citoyens du monde, demandons à l'Organisation mondiale de la santé (OMS) de reconnaître les preuves scientifiques irréfutables que le SARS-CoV-2 se propage par transmission d'aérosols ("par voie aérienne") et demandons instamment à l'OMS d'élaborer et de mettre en œuvre immédiatement des recommandations claires pour permettre aux populations de se protéger.

Dans les premiers stades de la pandémie, l'OMS a communiqué avec force que le COVID-19 n'était pas transmis par l'air, et l'a qualifié de "désinformation" (28 mars, "FAIT : le COVID-19 n'est PAS transmis par l'air"). Ce message a été entendu haut et fort dans le monde entier et s'est ancré dans la compréhension qu'ont de nombreuses personnes des voies de transmission du virus. Il influence encore les stratégies d'atténuation, bien que l'OMS ait depuis adouci cette position et reconnaisse maintenant que la transmission aérienne du SARS-CoV-2 peut être possible, bien que peu importante.

L'OMS a procédé à quelques mises à jour de ses orientations pratiques, qui découlaient de sa reconnaissance limitée de la transmission par voie aérienne. Cependant, même les orientations actualisées limitées de l'OMS n'ont pas été communiquées ou expliquées avec véhémence au public. Le manque de clarté et d'urgence de l'OMS concernant la transmission par voie aérienne a conduit les citoyens, et ceux qui jouent un rôle clé dans l'élaboration des politiques, à supposer que des précautions supplémentaires ne sont pas nécessaires. Nous savons que c'est faux. Nous savons que le lavage des mains, la distanciation et les masques ne suffisent pas.

L'OMS a le devoir de communiquer au monde toutes les informations scientifiques pertinentes et disponibles. Son influence sur les autorités de santé publique doit être mise à profit pour faire évoluer les orientations pratiques vers l'éducation et l'atténuation du risque de transmission par voie aérienne. L'OMS doit expliquer clairement pourquoi des mesures de ventilation sont nécessaires et mettre à jour ses orientations pour recommander le port de protections faciales même lorsque la distance physique peut être maintenue à l'intérieur. L'ambiguïté de l'OMS sème la confusion et cause un grave préjudice en ralentissant la réponse mondiale à la COVID-19.

La transmission par voie aérienne du SARS-CoV-2 est un fait. En conséquence, certains pays l'ont déjà reconnue. Dans de nombreux autres pays, des personnes informées prennent déjà des mesures pour protéger leurs familles et leurs proches. Cependant, tout le monde n'a pas les mêmes ressources ou le même accès à l'information. Le seul moyen pour que les mesures de protection puissent atteindre l'ensemble de la population de manière égale est de passer par les autorités locales, dont la plupart suivent les recommandations de l'OMS. Compte tenu de cette réalité, le manque de directives claires de la part de l'OMS contribue à accroître les inégalités sociales.

 
Action requise

Nous, citoyens du monde entier, demandons à l'OMS de:

  1. Reconnaître clairement que le SARS-CoV-2 se transmet par aérosols, tant à proximité qu'en partageant l'air ambiant. Cela est conforme aux preuves accablantes et suit le principe de précaution.
  2. Élaborer d'urgence, en consultation avec des experts pluridisciplinaires, des orientations qui permettront de réduire la transmission aérienne du SARS-CoV-2 . Ces orientations devraient porter sur le port de masques appropriés, bien ajustés au visage et qui devraient être portés à l'intérieur car il n'y a pas de distance de sécurité dans les espaces intérieurs partagés ; sur la manière d'améliorer la ventilation naturelle et la ventilation par les systèmes de chauffage, ventilation et climatisation, ainsi que la purification de l'air ; et l'utilisation de compteurs de CO2 pour savoir si nous ventilons suffisamment.
  3. Actualiser d'urgence les orientations relatives aux équipements de protection individuelle à utiliser par les travailleurs à haut risque, en particulier dans les établissements de soins et les maisons de retraite où la propagation du SARS-CoV-2 affecte non seulement le travailleur mais aussi les patients et les groupes vulnérables. Il convient de recommander au moins un masque N95 / FFP2 dont l'ajustement a été testé. L'absence de reconnaissance de la transmission aérienne du SARS-CoV-2 a conduit à une sous-protection des travailleurs de la santé.
  4. Utilisez la plateforme de l'OMS pour communiquer clairement et rapidement ces messages au public, aux gouvernements et aux organismes de santé nationaux et régionaux afin qu'ils puissent agir immédiatement pour sauver des vies. Lancer une vaste campagne de publicité pour prévenir la transmission du SARS-CoV-2 par voie aérienne, en informant tous les habitants de la planète sur la manière dont le virus se propage par l'air et en encourageant autant que possible les activités de plein air. Corriger sans équivoque les affirmations contraires précédentes. Les messages contradictoires coûtent des vies et affaiblissent les stratégies d'atténuation.
  5. Enfin, l'OMS doit exercer une pression diplomatique sur les gouvernements et les autorités nationales qui n'adaptent pas leurs recommandations publiques pour s'aligner sur les directives fondées sur la science, mettant ainsi en danger la santé et la vie de leurs citoyens.

 

#COVIDisAirborne  |  covidisairborne.org  |  covidisairborne@gmail.com  |  @COVIDisAirborne

0 have signed. Let’s get to 5,000!
At 5,000 signatures, this petition is more likely to get picked up by local news!