Petition Closed

Notre région c'est l'Occitanie, mobilisons-nous pour que l'État respecte son nom !

Notre belle région porte enfin un nom à sa mesure: Occitanie !

Les jeunes de la région Occitanie se réjouissent de ce choix, le plus fédérateur qu’il puisse être, et se mobilisent pour que soit respecté par les institutions ce nouveau nom issu d'une large consultation citoyenne, laquelle fut entérinée par le vote ultra majoritaire des conseillers régionaux. 

Le choix du nom de notre région nous appartient à NOUS, pas au Conseil d'État ni au Gouvernement !

Occitanie, un nom logique d’un point de vue historique, mais pas que… L'Occitanie ce n'est pas et ce ne sera jamais une simple entité ethnique, l'Occitanie c'est d'avantage un concept qui rassemble TOUS les hommes et femmes de bonne volonté dans le respect absolu de l'altérité et de l’égalité. Plus qu’un nom, l’Occitanie c’est avant tout un état d’esprit et des valeurs telles que la CONVIVÉNCIA (vivre-ensemble) qui singularisent les habitants de notre Région dans le monde entier !

Cet état d'esprit se ressent parfaitement dans le nom de notre région qui fut plébiscité de longue date par notre population, comme en témoignent un premier sondage de la presse régionale dans lequel 200 000 personnes furent consultées, ou encore une mobilisation de 15 000 citoyens au travers d'une première pétition.

Nous exprimons par la présente pétition notre satisfaction la plus totale à nos élus régionaux qui, en permettant à notre région de se nommer Occitanie, rendent leur histoire à tous les habitants de cette dernière !

Le choix d’un tel nom, économiquement pertinent si l’on en croit l’engouement qu’il suscite au sein du milieu socio-économique et culturel, nous donne l’espoir d’un avenir radieux pour cette Région qu’il nous faut encore construire.

AINSI, NOUS NE SAURIONS TOLÉRER QUE LE CONSEIL D'ÉTAT OU LE GOUVERNEMENT NOUS PRIVENT DE CET ESPOIR D'UN AVENIR RADIEUX POUR NOTRE RÉGION !


En effet il nous parait INVRAISEMBLABLE que le Conseil d'État et le Gouvernement, lorsqu'ils auront à valider le nom voté par NOTRE Conseil Régional (lequel est issu d'une procédure hautement démocratique), décident de ne pas le valider et de nous en attribuer un autre qui n'aurait rien à voir.


En signant cette pétition, vous affirmez de manière officielle votre souhait de voir respecté le nom de notre région voté par nos élus. Vous affirmez également de manière officielle votre refus le plus total de laisser le Conseil d'État et le Gouvernement modifier le nom de NOTRE région.

En signant cette pétition, vous vous engagez pour la défense du nom de notre région, vous vous engagez pour la défense de la région OCCITANIE !

 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 

  • Historique de la Mobilisation


Il y a plusieurs mois, au début de la consultation citoyenne, la Joventut Mondina et l'Union Jeunes de Provence et du Languedoc pour la défense de nos traditions se mobilisaient déjà pour soumettre aux institutions des doléances visant à ce que les noms plébiscités par la population soient pris en compte par les institutions. Il était demandé par les organisations susnommées: 

  1. La prise en compte des principales propositions plébiscitées dans les sondages des médias régionaux par les trente-et-une personnalités qui se sont réunies afin d'établir une liste de noms pour la consultation officielle, à l'exception de celles qui sont constitutives d'une simple indication géographique et/ou d'une marque déposée.
  2. Que les noms listés par ce "Comité du nom" soient représentatifs de notre histoire régionale et de notre culture, et ne devront en aucun cas être motivés par le seul intérêt économique.
  3. Que lors de son vote du 24 juin 2016, le Conseil Régional respecte les résultats de la consultation citoyenne en se bornant à entériner le nom qui aura rassemblé le plus de suffrages.
  4. Que le Conseil d'État et le Gouvernement, lorsqu'ils auront à officialiser le nom de NOTRE région, respectent la décision de notre Conseil Régional et, EN AUCUN CAS, ne modifient le nom voté par l'assemblée du Conseil Régional ou n'en imposent un de leur propre initiative.

La présente pétition s'inscrit dans la continuité de la démarche préalablement initiée. Maintenant que nous avons un nom, choisi de manière démocratique, il nous faut le défendre et le faire respecter !

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 

  • Fondements de notre mobilisation

 Intervenue le 1er janvier 2016, la fusion de Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées a eu pour conséquence de réunir des territoires séparés depuis la Révolution, recréant ainsi une entité historique qui était culturellement et historiquement établie depuis le XIIIème siècle: celle des « Païs de Languedoc », également nommée « Patria Linguæ Occitanæ » en Latin. Convoqués à l'occasion d'États Généraux régionaux réunissant dès 1318 les sénéchaussées de Périgord, Quercy, Rouergue, Toulouse, Carcassonne et Beaucaire-Nimes afin de négocier l’impôt royal, cette union préfigurait déjà de l'actuelle configuration de notre région (Roussillon excepté). Elle prit même une nouvelle dimension avec l’instauration d'un Parlement à Toulouse à partir du XVème siècle.
D’un point de vue institutionnel la précision à son importance car à une époque où il n’y avait pas de séparation entre les pouvoirs législatif, exécutif et judiciaire, les magistrats Toulousains exerçaient un véritable contre-pouvoir régional au sein du royaume, et mettaient un point d’honneur à défendre les territoires de sa juridiction et à administrer les sujets, n’hésitant pas à refuser l’enregistrement des édits royaux contraires aux privilèges de la province et à modifier les « mauvaises » coutumes locales au travers de ses arrêts de règlement. C'est donc à cette époque que notre région actuelle commença à se préfigurer.
Ainsi, bien que le traité de Brétigny (1360) fit momentanément passer les territoires à l'ouest de la Garonne sous la souveraineté anglaise et les fit sortir des États Généraux de Languedoc, cette union languedocienne perdura jusqu’à la Révolution. Peu à peu les noms "Languedoc" et "Occitania" (sa traduction latine), s’imposèrent pour désigner le regroupement des sénéchaussées de Toulouse, de Carcassonne et de Beaucaire-Nimes, qui s'étaient unies de manière indéfectible et avaient obtenu du Roi d'importants privilèges, faisant du Languedoc la province la plus puissante du royaume !

Face au constat évident de la cohérence historique de notre région, le débat qui a vu le jour sur la question de son nom laisse entrevoir la crainte de l’État central de voir une partie du territoire – jadis la plus puissante du royaume – s’émanciper et revendiquer une identité de nature à faire concurrence au tout puissant Paris.

Nous ne souhaitons pas que notre région souffre une nouvelle fois du centralisme parisien et soit dépouillée de son identité !

Le 1er janvier dernier la fusion des deux anciennes régions Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrennées intervenant en application de la loi NOTRe redonnait déjà à notre région un peu de son lustre d’antan en lui permettant de recouvrer une grande partie de son étendue originelle perdue à la Révolution, celle des États provinciaux du Languedoc et du ressort du Parlement de Toulouse.


Le vote de nos 158 conseillers régionaux du 24 juin 2016 a permis à notre région - autrefois nommée Patria Lingua Occitana en latin - de renouer avec son histoire. Nous entendons faire respecter ce choix au nom du respect de la démocratie citoyenne !

This petition was delivered to:
  • Carole Delga
  • Élus du Conseil Régional de Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées
  • Membres du comité du nom
  • Membres du Conseil d'État et du Gouvernement

Joventut MONDINA started this petition with a single signature, and now has 444 supporters. Start a petition today to change something you care about.