pas de réponse du conseil départemental du pas de calais

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !


.En date du 10 Avril 2018, une ordonnance de placement provisoire à été ordonné aux profit de nos enfants, à la date du 19 Avril 2018 cette même ordonnance à été maintenu pour une durée de 6 mois, de ses suites les visites se sont faites en médiatisé dans un premier temps à la MDS de Boulogne sur Mer, pour ensuite se faire à Saint Omer, se qui pour nous les parents nous obligent à faire de la route car les enfants étant dispatché aux 4 coins du département........

Voici la chronologies des faits:

*10 Avril 2018 OPP de Monsieur Ahmed B. (Placement avec le concours de la force public) 

19 Avril 2018 Placement confirmé pour une durée de 6 mois avec droits de visite médiatisé 1h par mois 240€ mensuel a versé au département

10 Juillet 2018 Confirmé en appel

12 Octobre 2018 Placement reconduit de 1 Ans droit de visite de 1h par mois, 360€ mensuel à versé au département

13 Décembre 2018 suspensions des droits de visite 

25 Février 2019 suspensions des droits de visites jusqu'au 31 Août 2019

18 Mars 2019 Annulation du jugement par la cours d'appel pour violation de l'article 1187 du code de procédure civile "Violation du principe contradictoire"

2 Août 2019 suspension des droit de visites jusqu'au 15 octobre 2019.

Il est utile d'ajouté que Monsieur Ahmed B  nous as annoncé que l'appel interjeté en Février est devenue sans objet :( lui même nous l’annonçant lors de sa pseudo audience,  

Bien entendu nous n'avons pas eu connaissance des rapport de l'aide sociale à l'enfance

Le magistrat n'hésitant pas un seul instant à fabriqué lui même l'audition de mon fils aînée, Monsieur Ahmed B. affirme suite à un souci technique l'audition est perdu mais je peut retranscrire cette audition. Mais comment? 

L’ensemble de la procédure sera mis en ligne sous peu