non aux nuisances des migrants au Puythouck Grande-Synthe

0 a signé. Allez jusqu'à 1 500 !


                                          Monsieur le Sous-Préfet de Dunkerque,

  Nous habitants de la ville de Grande-Synthe, vous présentons une pétition relative aux nuisances des migrants depuis l’année 2016, aux abords du Puythouck et de l’autoroute A16.

  Voici quelques faits depuis la création du camp de la linière à Grande-Synthe en 2016:

03 mars 2016 : « Une altercation entre migrants et passeurs fait exploser la situation. Des  coups de feu sont partis et des armes blanches ont été utilisées. Quatre migrants ont été légèrement blessés, ainsi qu’un agent de sécurité qui tentait de les séparer » source Le Phare Dunkerquois.
23 mars 2016 :  « Trois blessés à l’arme blanche, dont deux ont été hospitalisés. C’est le bilan de la rixe qui a éclatée dans la nuit de mercredi à jeudi entre une trentaine de migrants, après une soirée alcoolisée, dans le camp humanitaire de La Linière à Grande-Synthe. » source La Voix Du Nord.
11 mai 2016 : « Des automobilistes agressés sur l’A16, à hauteur de Grande-Synthe, l’autoroute a été prise d’assaut par 150 migrants. Des voitures ont été les cibles de coups de pied, deux CRS blessés… » source L’indicateur des Flandres.
16 mai 2016 : « Assauts de migrants à Grande-Synthe : l’A16 opérations coordonnées pour monter à l’assaut des poids lourds auxquelles les migrants du camp de la Linière se livrent. La technique ? Trouver des moyens pour ralentir, voire paralyser le trafic afin de pouvoir sauter dans un poids lourd se dirigeant vers Calais.» source La Voix Du Nord
23 juin 2016 : « des migrants bloquent l’autoroute A16 et blessent un CRS.» source La Voix Du Nord.
14 et 15 août 2016 : « Les derniers jours ont été marqués par des règlements de comptes au camp de la Linière : après un affrontement à l’arme blanche dimanche 14 août, des coups de feu ont retenti dans la soirée du lundi 15 août.» source Le Phare Dunkerquois. 
17 août 2016 : « Une centaine de migrants ont bloqué l'A16, au niveau de Grande-Synthe, pendant environ 45 minutes, pour tenter de monter dans des camions en route pour l'Angleterre. » source Europe1.
13 Septembre 2016 : « Les forces de l’ordre ont été prises à partie lors du contrôle de passeurs… Un policier touché à la tête. » source 20 Minutes.
07 novembre 2016 : « Un homme a été blessé par arme blanche dans le camp de la linière lors d’une rixe… » source 20 Minutes.
20 novembre 2016 : « Course-poursuite et tire de flash-ball sur l’A16 entre les CRS et un migrant. » source La Voix Du Nord.
27 décembre 2016 : «Mardi soir, une rixe a éclaté dans le camp de migrants de La Linière entre 200 individus éméchés. Des coups de feu ont même été entendus. » source La Voix Du Nord.
14 mars 2017 : « 150 à 200 migrants ont mis le feu à une barricade et à un local modulaire » source La Voix Du Nord.
05 avril 2017 : « tentative d'envahissement de l’autoroute A16 vers 03h00 par des migrants, qui ont mis des branchages sur l'autoroute et qui ont jeté des projectiles, ce qui a nécessité une intervention des CRS et de la police. » source Le Point.
10 avril 2017 : « Le camp de migrants ravagé par un incendie après une rixe : 21 blessés ... Affrontements entre Kurdes et Afghans. » source Le Parisien.
19 septembre 2017 : « importants bouchons sur l’A16 (jusqu’à 13 km cumulés dans les deux sens) seraient dus à des migrants qui ont pris d’assaut l’autoroute. » source Nord Littoral.
21 septembre 2017 : « échanges de coup de feu entre migrants et les fonctionnaires de la PAF au Puythouck. » source  La Voix Du Nord.

 Le Puythouck est à l’origine un espace naturel protégé. C’est le lieu idéal pour des ballades en famille avec son verger pédagogique et conservatoire, son parcours de pêche, sa chasse règlementée,  son parcours VTT, sa base de voile, et centre aéré…

  Nous constatons que depuis l’arrivée des migrants, cet endroit s’est réellement dégradé. Les arbres et les animaux disparaissent, les détritus s’entassent, les délits tels que fusillades, incendies, déflagrations s’intensifient, les camps sauvages se multiplient et favorisent les passeurs.

  La fréquentation de cet espace par les usagers et les habitants de Grande-Synthe a donc fortement diminué car l’insécurité et la peur se sont installées.

   Pour que les habitants retrouvent la sérénité, nous demandons donc auprès du maire et aux membres du conseil de Grande-Synthe de rétablir la situation et de mettre en place des mesures pour interdire la construction de camps sauvages au Puythouck, en réalisant le gardiennage de ce site et en accentuant la présence policière. L’intervention des CRS par intermittence pour démanteler les camps sauvages ne suffit pas.

 

  Dans l’attente, nous vous prions de croire, Monsieur le Sous-Préfet, en l’expression de nos salutations distinguées.

 

 

                                          



Hervé compte sur vous aujourd'hui

Hervé HECHT a besoin de votre aide pour sa pétition “non aux nuisances des migrants au Puythouck Grande-Synthe”. Rejoignez Hervé et 1 033 signataires.