Petition update

Confirmation par un vétéran de la fission dans missiles antichar et autres obus "conventionnels"

Florent PIROT
Lille, France

Aug 26, 2017 — Un ancien pilote de char AMX30RC a tout confirmé sur l'usage de micro doses de FISSION NUCLEAIRE dans les armes dites "conventionnelles", missiles, obus, charges creuses, comme nous le dénonçons depuis plusieurs mois. Il a précisé que pas mal de régiments sont au courant.
Obtenir de micro doses de fission nucléaire est parfaitement possible, il suffit de comprimer très fort une petite quantité d'uranium hautement enrichi pour augmenter sa densité, ce qui diminue vertigineusement sa masse critique. L'uranium métallique est en effet extrêmement ductile.
Le tritium utilisé comme source de neutrons contamine tout le camp de Canjuers et tous les villages alentours, il se diffuse en grandes quantités partout dans le Var et les Alpes-Maritimes.
Nous empoisonnons avec nos micro armes nucléaires tirées par les Rafale et autres Mirage-2000 des pays entiers, ces micro explosions nucléaires sont utilisées contre des objectifs dans des zones peuplées de nombreux civils et les malformations congénitales commencent à apparaître en Syrie et au Yémen, après l'Afghanistan, l'Irak mais aussi la Bosnie, la Serbie, et bien sûr tous les vétérans qui sont aussi exposés (selon Denise Nichols infirmière et major lors de la Guerre du Golfe 13 000 soldats américains sont morts du syndrome du Golfe).
Les soldats lors des entraînements à Canjuers et ailleurs sont exposés à des FLUX DE NEUTRONS RAPIDES dramatiquement cancérigènes et mutagènes. Les neutrons rapides sont comme des milliards de très fines lames acérées qui se plantent partout dans le corps et y infligent des dommages sournois, de très long terme. Chaque micro explosion nucléaire en libère des milliards de milliards dans toutes les directions.


Discussion

Please enter a comment.

We were unable to post your comment. Please try again.