Non au projet de fusion Evry / Courcouronnes annoncé autour d'une coupe de champagne.

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


OBJECTIF : 1000 SIGNATURES

Samedi 13 janvier, le Maire d'Evry, Francis CHOUAT a annoncé à la fin de son discours le lancement d'un projet de fusion entre les villes d'Evry (ville Préfecture de l'Essonne) et de Courcouronnes (91).

http://www.leparisien.fr/essonne-91/evry-courcouronnes-la-fusion-est-en-marche-13-01-2018-7499277.php


Par cette pétition, il convient, non pas de s'opposer avec dogmatisme à un projet. Il convient surtout de consolider certains aspects de ce que doit être une démocratie locale, vive et moderne.


- Osez la « vraie » participation citoyenne, la « vraie » proximité, la « vraie » politique territoriale inclusive, la « vraie » politique de mixité sociale.
- Osez cesser de parler « entre vous ».
- Osez la modernité démocratique locale.
- Osez finir avec cette verticalité.
Le Maire d'Evry l' a dit : « Nous sommes plus forts ensemble »
Belle phrase, mais ce « Nous » il concerne qui au juste ?
Lancer une telle idée qui impacte directement les habitants sans en expliciter les conséquences, comme ça, lors de vœux de l’entre-soi, laisse la porte ouverte à toutes les interprétations, les bonnes comme les mauvaises. Evry et Courcouronnes ne sont pas des Start-up et quand bien même elles le seraient, les habitants en seraient le capital humain incontournable pour ce type de projet. On ne joue pas au Monopoly.

Plus largement, en élargissant le débat, cela questionne le fonctionnement de notre démocratie et la prise en compte des avis des citoyens. Oui, il y aura une "concertation" cousue de fil blanc, qui ne touchera que celles et ceux qui sont proche des institutions et qui laissera la "masse silencieuse" à l’écart. Pourtant, les institutions nous donnent des outils utiles : le REFERENDUM LOCAL.
Les citoyennes et les citoyens ne doivent pas se laisser confisquer ces outils par les appareils politiques de tel ou tel bord.
Après tant d’années aux responsabilités, il est peut-être temps d’oser autre chose, quitte à s’accrocher à des « fiefs » découpés sur mesure, essayez au moins de montrer une volonté de changer, d’écouter, vraiment écouter, pas uniquement communiquer.
Partager les problèmes oui, partager les solutions oui. Inclure oui !
C’est un symbole fort de la faiblesse de la démocratie locale. Par la voie du maire, c’est toute une ville qui s’engage sur un chantier important dont elle ne maîtrise ni les tenants ni les aboutissants.


Le débat citoyen doit s’ouvrir, sans tabou, il doit être franc, à l’aune des enjeux de territoire, et pour les citoyens et non à l’aune de calculs politiciens locaux, d’influence ou de règlements de compte post (ou pré) électoraux. C'est aussi un éveil citoyen qui doit ouvrir l'esprit, qui doit prendre le chemin d'une culture démocratique moderne qui influencera les choix de demain, pour nos territoires et pour ce que nous avons en commun, y compris sur la projection internationale afin de partager avec ceux qui souffrent des manquements démocratiques un corpus de valeurs et de pratiques nécessaire au développement.
Les habitants de ces villes pensent-ils que leur épanouissement personnel dépend du « rayonnement » de leur commune ?

Par cette pétition nous souhaitons que les citoyens deviennent plus actifs, non pas pour être dans une opposition de principe et être instrumentalisés par ceux qui ont un agenda personnel. Mais parce que l’enjeu est important et qu’il est impératif de freiner ces pratiques contraires à la nécessaire modernité démocratique.
Par cette pétition nous disons NON au projet de fusion Evry/ Courcouronnes et exigeons un vrai débat démocratique participatif.

 



Yannick compte sur vous aujourd'hui

Yannick W.J. NAMBO (DIPLO21) a besoin de votre aide pour sa pétition “Non au projet de fusion Evry / Courcouronnes annoncé autour d'une coupe de champagne.”. Rejoignez Yannick et 40 signataires.