Non aux éoliennes, pas n'importe où !

0 a signé. Prochain objectif : 1 000 !


Fin novembre 2020, le conseil municipal de Leuilly-sous-Coucy (Aisne) a autorisé le promoteur éolien ELEMENTS à mener des études sur sa commune pour l'implantation d'un parc de 10 éoliennes.

70 mètres, c'est l'altitude moyenne de Leuilly. Le point culminant du plateau de Coucy-le-Château étant de 147 mètres de hauteur, nous vous laissons imaginer ce que cela donnerait si des éoliennes de 180 mètres venaient à être posées à proximité du Château de Coucy !

Située à moins de 5km à vol d'oiseau de Leuilly, la forteresse médiévale du XIIIéme siècle est classée monument historique depuis 1862 ! Chargée d'Histoire, elle est symbolisée par son donjon qui fut le plus grand bâti en Europe avant son dynamitage en 1917.

L'ARDOCC (Association pour la Restauration du Donjon de Coucy) a très vite fait savoir son mécontentement en adressant un courriel à la mairie de Leuilly ainsi qu'une lettre au Président de la République Française.

Xavier BERTRAND (Président région Hauts-de-France), André MURAWSKI (conseiller Régional), Marc DELATTE (député de l'Aisne), Pascal TORDEUX (vice-président du conseil départemental de l'Aisne), ainsi que beaucoup d'autres, ont déjà fait part de leur opposition.

La plupart des habitants de Coucy-le-Château et des villages voisins sont inquiets à l'idée que demain, 10 éoliennes de 180 mètres se dresseront peut-être face au Château, à leur maison, leurs paysages...

Le fait que l'idée ait pu voir le jour, sous prétexte de transition écologique, s'avère choquante dans un cadre tel que celui-ci ! Il ne s'agit pas de remettre en cause la nécessité de diversifier les sources de production d'électricité en augmentant la part des énergies renouvelables, mais de s'opposer à ce que cela soit fait au détriment de notre patrimoine culturel national.

Ce projet est emblématique d'une écologie dogmatique qui s'impose désormais à TOUS LES CITOYENS, PARTOUT EN FRANCE.

Des associations comme l'AMVCC et l'ARDOCC se battent pour restaurer le monument, le faire vivre depuis des décennies ! Les élus sont mobilisés pour garantir la préservation du Château : tous ces efforts ont pour but de rendre leur commune attractive sur le plan touristique : cela fonctionne jusque là !

Alors non, nous ne voulons pas que le patrimoine collectif soit endommagé par des éoliennes pour une question d'argent !

En signant, nous demandons aux Ministères de la Culture et de la Transition Écologique de s'entendre sur un code de bonnes pratiques, et de définir un périmètre de sécurisation autour de nos maisons et de notre patrimoine. Nous demandons également un référendum populaire !

  • Le coût de l'étude est estimé entre 300 et 500000€ !

Notre second combat ⏩ https://www.change.org/p/il-faut-abolir-le-décret-de-paul-doumer-et-reconstruire-le-donjon-le-plus-haut-d-europe

Signons ! Partageons ! Mobilisons-nous !