NON AU GENOCIDE AU CAMEROUN

0 have signed. Let’s get to 15,000!


PROFESSEUR PATRICE NGANANG, MERCI DE DENNONCER LE GÉNOCIDE AU CAMEROUN.

PROFESSOR PATRICE NGANANG THANK YOU FOR EXPOSING THE GENOCIDE IN CAMEROON

Il existe dans la vie d’un peuple un moment crucial où la décision d’agir ou de ne rien faire face à un péril imminent peut déterminer le futur de ce peuple pour des générations à venir. L’Allemagne Nazi de 1937 face au peuple Juif a vécu ce moment. Les Tutsis du Rwanda en 1993 peuvent en témoigner. Au Cameroun, ce moment est arrivé. Nous vivons une dictature de 36 ans qui a complètement détruit le Cameroun et qui, dans sa folie de conserver le pouvoir a tout prix a décidé d’exterminer un pan entier de la population qui dénonce. Face à cette dictature, un homme s’est levé et a décidé de faire quelque chose et d’éviter ce péril au Cameroun. Cet homme c’est t le Prof. Patrice Nganang. En effet, il a, avec le concours de quelques hommes et femmes courageux, décidé de dénoncer les tactiques et les méthodes d’un génocide qui a déjà débuté au Cameroun contre les peuples Anglophones et Bamilékés. S’appuyant sur des témoignages fournis par des soldats déserteurs et les victimes rescapées des tueries au Nord-Ouest et au Sud-Ouest du Cameroun, il a réussi à sortir une liste exhaustive des tueries recensées ainsi que la systématisation dans l’éradication du peuple Anglophones. Grâce à son action, le gouvernement Américain a décidé de voir plus clair et il y’a quelques jours, des parlementaires américains avec à la tête Karen Bass sont alles au Cameroun s’enquérir de la situation. Le professeur Nganang, à cause de cette dénonciation, est victime d’une cabale organisée par les membres de la milice du dictateur Biya afin de le faire taire et pire de l’assassiner. Cette pétition vise à le supporter dans son action afin qu’il puisse poursuivre sa mission de dénonciation et éviter le chaos au Cameroun, un pays autrefois prospère.


There is a crucial moment in the life of a people where the decision to act or to do nothing in the face of imminent danger can determine the future of these people for generations to come. The Jewish people lived this moment in Nazi Germany of 1937. The Tutsis of Rwanda in 1993 can testify to this. In Cameroon, this moment has arrived. We are living in a 36-year-old dictatorship that has completely destroyed Cameroon and which, in its madness to retain power at all costs, has decided to exterminate an entire section of the denouncing population. Faced with this dictatorship, a man stood up and decided to do something and avoid this danger in Cameroon. This man is Prof. Patrice Nganang. Indeed, with the help of some brave men and women, he has decided to denounce the tactics and methods of a genocide that has already begun in Cameroon against the Anglophone and Bamileke people. Based on testimonies provided by deserter soldiers and survivors of killings in the northwest and southwest Cameroon, he managed to get an exhaustive list of reported killings and systematization in the eradication of the anglophone people. Thanks to his action, the American government has decided to see more clearly and a few days ago, American Representatives led by Congresswoman Karen Bass went traveled to Cameroon. Professor Nganang, because of this denunciation, is the victim of a cabal organized by the militia members of the regime of dictator Biya in order to silence him and worse to murder him. This petition aims to support him in his action so that he can continue his mission of denunciation and avoid chaos in Cameroon, a once prosperous country.