Non à la suppression des prestations sociales du CGOS : Départ à la retraite et maladie...

0 a signé. Allez jusqu'à 2 500 !


Suivant l'injonction de la Cour des Comptes, le ministère a annoncé lors du Conseil Supérieur de la Fonction Publique Hospitalière (C.S.F.P.H) en date du 11 avril dernier la suppression de deux prestations sociales du C.G.O.S à savoir : 
- La prestation maladie d'ici 1 à 3 ans.
Cette prestation permet le maintien du salaire de l'agent pendant 4 ou 5 mois (selon le statut de l'agent) après 90 jours d'arrêt de travail. Le ministère a l'intention, pour pallier à la prestation maladie du C.G.O.S, de créer une protection sociale complémentaire (P.S.C) mais qui ne sera évidemment pas gratuite. Il faudra que chaque agent participe personnellement à cette assurance qui sera de nouveau un mauvais coup porté au pouvoir d'achat.
- La prestation retraite dès 2019.
Cette prestation permet à l'agent lors de son départ à la retraite de la Fonction Publique Hospitalière (FPH) de bénéficier de 48 euros par année de service effectif.
40 ans de travail dans la FPH c'est une prestation retraite de 1920 euros qui sera perdue !!
Nous, Hospitaliers, refusons la suppression de ces deux prestations. 
Le ministère, en s'attaquant à ces deux prestations du C.G.O.S, impactera inévitablement à l'avenir les autres prestations : loisirs, vacances, aides, éducation, petite enfance...
Plus que jamais, défendons le S du C.G.O.S synonyme de Social et évitons que le C.G.O.S ne devienne le C.G.O : Le Comité des Grands Oubliés...



Fochv compte sur vous aujourd'hui

Fochv VALENCIENNES a besoin de votre aide pour sa pétition “Non à la suppression des prestations sociales du CGOS : Départ à la retraite et maladie...”. Rejoignez Fochv et 2 209 signataires.