Adressée à Présidente du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté Marie Guite Dufay

Non à la suppression de l'arrêt à la gare de Franois

0

0 signature. Allez jusqu'à 5 000.

Agissons pour sauvegarder les arrêts en Gare de Franois !

Nous défendons et affirmons l’importance et l’intérêt commun et public des arrêts en gare de Neuilly Les Dijon, Villers les Pots et Franois.

Notre pétition en ligne pour maintenir les arrêts en gare de Franois que l’axe Dijon Besançon dépasse les 2500 signatures. La population, qu’elle soit usager occasionnel ou quotidien, est très sensible au maintien de ces haltes ferroviaires. Pour nos aînés, pour nos jeunes, pour nos travailleurs, pour nos chercheurs d’emploi…

C’est aujourd’hui en périphérie des villes que les bassins d’emploi augmentent, et les ceintures sont saturées. L’intérêt des gares de centre-ville diminue au profit des autres dessertes. Les français auront de plus en plus besoin du service public que représentent ces dessertes pour se rendre au travail ou à l’école, en optant pour le transport doux, vertueux en avantages !


Que sont ces avantages  :

  • C’est du temps de trajets raisonnable domicile travail ou domicile école (nos enfants se lèvent déjà bien assez tôt !), et du temps privilégié avec nos familles
  • C’est de l’argent en terme de pouvoir d’achat en limitant nos dépenses de transport
  • C’est moins de danger en évitant les risques routiers et moins de fatigue
  • C’est avoir tous les mêmes chances d’accès au marché du travail
  • C’est moins de pollution

 


Et c’est aussi plus de lien social parce que l’on fait plein de rencontres d’une multitude d’horizons et j’irai même jusqu’à la culture, car c’est aussi avoir du temps pour soi, pour lire par exemple….

 


D’autres solutions techniques sont possibles pour trouver un compromis, bien que la Région soutienne le contraire. L'une des solutions ? Un train sur 2 pourrait s'arrêter à toutes les gares du parcours entre Dijon et Dole, puis emprunter un trajet direct jusqu'à Besançon, les autres l'inverse, c'est à dire directs entre Dijon et Dole puis desservir toutes les gares entre Dole et Besançon. Nous sommes même prêts à nous arranger avec un seul trajet possible le matin et le soir au lieu de 2 actuellement si l’horaire est bien pensé.

La région avait déclaré lors de son lancement de sa nouvelle offre tarifaire qu’il s’agit de poser le TER comme une alternative claire à la voiture individuelle.

Nous lui demandons d’appliquer cette volonté aux usagers réguliers. Lors de la réunion publique à Neuilly les Dijon jeudi dernier, son Vice-Président nous a conseillé de nous acquérir d’une voiture électrique pour nos trajets domicile/travail ! Voilà la solution qu’il propose… Qui ne répond donc en rien aux avantages du train.

La région veut sacrifier ses usagers quotidiens et la notion de service public au profit d’un objectif d’augmentation d’usagers occasionnels qui permettent d’augmenter les recettes. Mais où vont-ils trouver ces usagers, surtout en supprimant des gares ? C’est se priver d’une population rurale ou semi urbaine. Et la Région renvoie alors les compétences sur les collectivités locales ou les agglomérations et non plus les siennes.

Nous ne pouvons pas laisser faire. Nous ne devons pas laisser faire. Agissons !

Retrouvez plus d'infos et suivez-nous sur notre page Facebook https://www.facebook.com/nonalasuppressiondelarretgarefranois/

 

Merci pour votre soutien !

 

Cette pétition sera remise à:
  • Présidente du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté
    Marie Guite Dufay


    Collectif pour sauvegarder les arrêts en gare de Franois a lancé cette pétition avec seulement une signature au départ et il y a maintenant 2 720 signataires. Lancez votre pétition pour créer le changement que vous souhaitez voir.




    Jean-Christophe compte sur vous aujourd'hui

    Jean-Christophe JACOTTOT a besoin de votre aide pour sa pétition “Non à la suppression de l'arrêt à la gare de Franois”. Rejoignez Jean-Christophe et 2 719 signataires.