NON à la prison à Boisset et Gaujac

0 a signé. Prochain objectif : 2 500 !


UNE PRISON À BOISSET ET GAUJAC, C’EST TOUT UN TERRITOIRE QU’ON ASSASSINE :

ANDUZE, BAGARD, CARDET, LEZAN, MASSILLARGUES-ATTUECH, RIBAUTE LES TAVERNES, TORNAC...

 

Nous avons découvert par la presse, confirmé par le sous-préfet d'Alès et la Garde des Sceaux, un projet de construction de prison sur la commune de Boisset et Gaujac, plus précisément au cœur du fleuron patrimonial et poumon vert de la commune, à Lascours, entre Ribaute et Boisset, le long de la route de la Draille, véritable trésor en matière de paysages, d’architecture et de biodiversité sur la rive gauche du Gardon. À proximité d’habitations, dans des villages paisibles, ce projet prévoit de détruire des hectares de bois, garrigues et terres agricoles qui seraient expropriés pour bâtir une colossale maison d’arrêt pour 500 détenus, au cœur d’un site ultra touristique, qui comprend entre autres atouts :

         −  Cinq campings le long de la vallée du Gardon, des chemins de randonnées, un golf

          Une voie verte, des lieux de baignade répertoriés dans tous les guides touristiques

          La Chapelle romane de Gaujac, les Châteaux de Tornac, Cardet, Ribaute… inscrits aux Monuments Historiques

          Des propriétés viticoles renommées, notamment en appellation Duché d'Uzès

          Le Domaine de Lascours, d’une incroyable richesse patrimoniale et botanique, destiné à rayonner par ses expositions d’art et son parc aux platanes centenaires classés « Arbres Remarquables », sur le site de l'ancienne Villa Gallo-Romaine de Valabiac.

          La plus grande Bambouseraie d’Europe, les poteries et leurs célèbres Vases d’Anduze ; le Train à Vapeur des Cévennes ...

         −  Le site du pont et du château de Lézan, que la commune souhaite transformer en restaurant étoilé afin de créer un pôle gastronomique

À l’heure où l’on vante « Alès Agglo Terre d’excellence » en matière de tourisme vert, écologique et durable, où l’on parle d’espace du Bien-Vivre, ce n’est pas le projet de prison que nous remettons en cause, mais son emplacement arbitraire à l’un des pires endroits que l’on puisse imaginer en termes d’impact sur la nature et l’économie touristique : un territoire riche de sa culture, de son environnement préservé, de son patrimoine historique. Une qualité de vie que ses habitants veulent transmettre.

 

Nous ne sommes pas opposés à l’implantation de cette prison près d’Alès.

Mais nous ne voulons pas sacrifier notre territoire.

 

Non à la prison à Boisset et Gaujac !

 

www.gardons-patrimoine-environnement.fr

gardons.patrimoine.environnement@gmail.com

Facebook :  GardonS  Patrimoine & Environnement

 

Le collectif à l’origine de cette pétition, qui sera remise au Préfet du Gard et à la Ministre de la Justice, rassemble une quinzaine de bénévoles des villages alentours. Il s’est spontanément constitué, après la fuite de l’information dans la presse et suite à la manifestation devant la mairie de Boisset et Gaujac. Les statuts d’une association loi 1901, ont été déposés en sous-préfecture d’Alès pour obtenir au plus vite sa validation au registre officiel.