Non à la fermeture des points de ventes sur notre zone Blancarde Aubagne Cassis La Ciotat

0 a signé. Prochain objectif : 500 !


Madame, Monsieur,

Dans la foulée de la réforme ferroviaire de 2018, le démantèlement du service public ferroviaire continue, à la SNCF cela se traduit par des suppressions de beaucoup de postes en contact direct avec les voyageurs, au profit du tout digital.

Sur notre zone les conséquences sont les suivantes :

- Marseille-Blancarde : fermeture du guichet le dimanche + suppression d’un guichet la journée + réduction des amplitudes d’ouverture du guichet

- Aubagne : suppression d’un guichet la journée + réduction des amplitudes d’ouverture du guichet

- La Ciotat : fermeture du guichet le dimanche + réduction des amplitudes d’ouverture du guichet

- Cassis : ouverture du guichet seulement 3 jours par semaine

Alors que depuis déjà quelques mois les agents ne sont pas remplacés, ce qui implique de longues périodes d’attente aux seuls guichets ouverts, et une dégradation du service rendu.

La direction de la Sncf et le conseil régional communiquent sur la mise en place d’équipes d’agents mobiles avec une zone de couverture qui inclut les gares où les guichets sont inexistants (La Penne sur Huveaune, St Marcel,…) ce qui pourrait permettre un service supplémentaire sur des zones où la présence humaine d’agents SNCF est un lointain souvenir … mais la projection est toute autre !!!

Cela va surtout pallier au manque de personnel sur St-Charles !!!

C’est pourquoi nous vous demandons via la signature de cette pétition de vous engager pour un réel service public ferroviaire au plus près des populations et offrant une qualité de service aux voyageurs.

"Battons nous ensemble pour notre service public"

 



COLLECTIF DES AGENTS DES GARES compte sur vous aujourd'hui

COLLECTIF DES AGENTS DES GARES ZONE BLANCARDE LA CIOTAT a besoin de votre aide pour sa pétition “Non à la fermeture des points de ventes et des guichets sur notre zone Blancarde La Ciotat”. Rejoignez COLLECTIF DES AGENTS DES GARES et 262 signataires.