Non à la démolition de la tour INSEE à Malakoff.

0 a signé. Prochain objectif : 25 000 !
Quand elle atteindra 25 000 signatures, cette pétition deviendra l'une des plus signées sur Change.org !
Pascal CHOMBART DE LAUWE a lancé cette pétition adressée à Olivier Dussopt (Ministre du Travail, de l'Emploi et de l'Insertion) et à

A l’opposé d’une démarche qui exploiterait le potentiel du « déjà là » les ministères des Solidarités, de la Santé et du Travail veulent démolir la tour INSEE à Malakoff.

Dans quelques mois débuteront les opérations de démolition de l’immeuble INSEE construit en 1974 par les architectes Serge Lana et Denis Honegger au bord du périphérique.

En lieu et place de ce tripode de 32.500 m² de bureaux et de 50 mètres de haut sera édifiée une énième barre, d’une superficie équivalente, et toujours à usage de bureaux, qui viendra prolonger le triste mur de verre qui se dresse dorénavant aux portes de Paris.

A l’heure où se multiplient les annonces d’un péril climatique imminent, où s’amoncellent les rapports désignant l’activité humaine comme principale source du changement climatique, où s’amenuisent les matières premières, ou surgissent les difficultés financières, les Ministères sociaux, émanation de l’Etat Français champion des accords de Paris, s’apprêtent à rejouer le film « Don’t look up » et à illustrer la phrase de Jacques Chirac « la maison brule et nous regardons ailleurs ». 

Dans quelques semaines l’Etat, au mépris de ses engagements forts, de ses condamnations pour inaction climatique notamment lors du procès « L’Affaire du siècle », va réduire à néant, en pure perte, un bâtiment qui de l’avis des experts présente un potentiel spatial et constructif riche offrant les bases propices à un projet frugal et novateur.

Ainsi, environ 50.000 tonnes de béton, des milliers de tonnes d’acier devront être mises à terre, transportées, broyées par près de mille camions pour reconstruire à la même place un immeuble lui aussi en structure béton, d’une superficie similaire et d’un usage identique.

Nous le savons aujourd’hui démolir produit massivement du CO2, principal Gaz à Effet de Serre et construire en produit plus encore. A l’échelle du seul béton armé qui compose ce bâtiment, se sont 6000 tonnes de CO2 qui viendront pour cent ans s’ajouter à celles déjà émises pour la construction du bâtiment existant. Soit l’absorption de CO2 pendant un an d’environ 250.000 arbres adultes ou l’équivalent de 25 000 trajets aller-retour Paris-Marseille en voiture.

Notre planète a-t-elle besoin encore d’un tel traitement ?

En 2020 nous en étions déjà à+ 1°C, et les prévisions montrent qu’un réchauffement de + 1,5 °C sera atteint en 2030. A ce rythme et sans agir, nous ne saurons limiter le réchauffement climatique à + 2 °C d’ici à 2100.

La transformation du « déjà là », l’adaptation de l’existant sont une des armes de la lutte contre le dérèglement climatique. 

Paris, qui en 2024 recevra la flamme olympique, s’est faite la championne du « plutôt restructurer que démolir ». Jussieu a été réhabilitée, la tour Montparnasse, la tour CIT le seront bientôt.

IMMEUBLEINSEEPASFINI, collectif de citoyens engagés en faveur de la protection de l’environnement, nous disons NON à ce projet et demandons à l’État d’y renoncer et de s’orienter résolument vers la restructuration de l’immeuble INSEE.

0 a signé. Prochain objectif : 25 000 !
Quand elle atteindra 25 000 signatures, cette pétition deviendra l'une des plus signées sur Change.org !