Non à l'expulsion de la famille Gamzatov

0 a signé. Allez jusqu'à 2 500 !


Monsieur le préfet,

Nous, habitants de St Urbain, parents d’élèves, membres de l'association Accueil Solidarité Saint Urbain

Ayant pris connaissance de l’arrêté que vous avez pris à l’encontre de la famille Gamzatov les obligeant à quitter le territoire français, nous tenons à vous faire part de notre incompréhension au sujet de cette décision et à affirmer notre opposition car :

1. Ils n'ont aucune assurance de pouvoir vivre en sécurité dans leur pays.

Les parents de Dina et Dinislam reçoivent toujours la visite de ceux qui les ont agressés. Ils ne peuvent plus retourner là-bas.

2. Nous n'avons aucune certitude que Dinislam, très malade, suite aux agressions subies au Daghestan sera soigné convenablement dans son pays. En 2017, il a eu un titre de séjour pour soins médicaux. Il n'est pas guéri. Alors sur quoi se fonde aujourd'hui la préfecture pour considérer que la situation médicale dans son pays d'origine a pu changer radicalement.

3.Ils font partie de la communauté saint urbanaise, commune du Finistère.

Depuis 7 ans en France, la famille habite Saint Urbain  depuis 2 ans et demi et nous attestons qu’elle s’y est bien intégrée. Dina et Dinislam sont bénévoles dans beaucoup de nos associations, participent aux animations du village. Leur gentillesse leur a permis de créer beaucoup de liens amicaux. Les enfants francophones ont enfin une scolarité stable et suivie. Ils ont leur passé en France et ont enfin une vie normale après les traumatismes subis au Daghestan.

Alors, monsieur le préfet, nous vous demandons d'annuler l'OQTF de la famille Gamzatov et de leur accorder un titre de séjour leur donnant le droit de vivre ici normalement et en sécurité.

En vous remerciant de ce que vous ferez pour eux, recevez nos sincères salutations.

 

Catherine Herrou, présidente

et les 122 membres de l'association Accueil Solidarité Saint Urbain