Non à l'abandon de la reconstruction du gymnase Jean-Bouin à Amiens

Non à l'abandon de la reconstruction du gymnase Jean-Bouin à Amiens

0 a signé. Prochain objectif : 500 !
Quand elle atteindra 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
Assia NOUAOUR a lancé cette pétition

Rendez le gymnase à la jeunesse!

Après la gratuité des bus, maintenant c’est au tour de la reconstruction d’un équipement sportif, encore une promesse non tenue !

Incendié en mai 2016, puis de nouveau en mars 2017, le gymnase Jean-Bouin faisait depuis l’objet d’un projet de réhabilitation. Un appel d’offre avait même déjà été initié et il était établi que la volonté de la Métropole était sans équivoque de rénover les locaux. Nous sommes en 2022 et un an après avoir réaffirmé cette volonté (le 13.01.2021 cf. Amiens.fr), la donne a complètement changé! Sans autre démarche qu’une annonce dans un quotidien régional, Amiens Métropole a décidé qu’il n’était plus nécessaire de réhabiliter cette installation sportive. Étonnant, puisque aucune décision démocratique n’a été prise à cet égard au sein de l’institution. Étonnant également puisqu’il apparaissait que cette décision ne souffrait d’aucune incertitude, notamment dans la bouche du vice président aux sports, M. Guillaume Duflot.

Les arguments qui tentent de justifier cette décision sont quant à eux aberrants.

L’argent public destiné à la reconstruction du gymnase sera utilisé pour rénover la piscine le Nautilus.

Cette rénovation était déjà prévue, ce n’est donc pas là une nouvelle priorité! De plus, des 8 millions dont il était question pour le gymnase, 6 millions seulement seraient finalement alloués au Nautilus! Qu’en est-il du reste de cette somme dont, rappelons le tout de même, une partie importante est issue des assurances?

Des solutions de repli sont toutes trouvées!

Ces solutions ne devaient être que provisoires car inévitablement elles conduisent à une surcharge des autres installations sportives. Quid du collège César Franck et des écoles de secteur qui bénéficiaient du gymnase Jean-Bouin et qui ont été réorientés vers d’autres installations? Les clubs sportifs également et leurs adhérents? Pour tous ceux-là, les temps de trajets pour rejoindre se sont allongés et ce sont les pratiques, qu’elles soient scolaires ou associatives, qui en pâtissent!

Enfin, une installation sportive supprimée c’est forcément le dynamisme d’un territoire qui s’en trouve affaibli! Ici, le quartier Nord dont on ne peut déjà pas dire qu’il fasse la priorité des politiques de la ville, ni qu’il connaisse la dynamique la plus importante. Rappelons-nous, par exemple, les approximations et vicissitudes autour de la salle La Pléiade!

Cette décision interroge donc sur les véritables volontés de la Métropole et confirme une fois encore le trouble des méthodes employées. Nulle concertation, des décisions contradictoires qui se succèdent et ne sont ni justifiées, ni explicitées!

Si elles ne témoignent pas d’un mépris à l’égard de la population amiénoise, elles prouvent en tous cas le peu de déférence que certains élus lui témoignent!

Nous vous appelons donc à signer cette pétition afin de faire entendre notre voix. Les amiénois.e.s ont le droit à des réponses et méritent d’être consultés lorsqu’il s’agit de leur quotidien et de celui de leurs enfants!

0 a signé. Prochain objectif : 500 !
Quand elle atteindra 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !