Stop à l'injustice face à la violence conjugale

Stop à l'injustice face à la violence conjugale

0 a signé. Prochain objectif : 100 !
Quand elle atteindra 100 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !

Aujourd'hui 5 novembre 2019, devant mon écran de télévision, mon seuil de tolérance fut atteint en écoutant le témoignage de Charlène, victime de violence conjugale.

Cette dernière témoigne devant les Français, grâce à l'émission Crimes de Morandini sur NRJ12, de son parcours bouleversant de victime de violence conjugale. Charlène est d'un courage immense, subira les insultes, les rabaissements, les intimidations, les coups, mais là où je vrille totalement c'est en entendant qu'elle a déposé plainte à onze reprises sans que cela ne change rien !!!

Mais que fait la justice ? Comment cela est-ce possible ? J'entends même qu'on ira jusqu'à l'accuser de co-violence lorsque Charlène, pour se défendre contre la violence de son conjoint, le giflera alors que celui-ci lui donnait des coups de poing dans le ventre alors qu'elle était enceinte !!!

En tant que psychothérapeute et spécialisée dans l'aide aux victimes de violence conjugale, je ne peux rester de marbre face à cette injustice. Je vous demande Madame la Ministre d'enrayer tout cela. L'on ne peut pas inciter les victimes à déposer plainte pour qu'elles voient des barrières aussi atroces s'ériger devant elles après...

L'on ne peut pas continuer à accepter que des policiers ne soient pas formés, je répète formés à tout ce qui se joue dans la violence conjugale. Les mécanismes de l'emprise, la peur, l'intimidation et tout ce qui fait que rien n'est simple. Surtout quand au dessus de ces agents la cour la plus suprême n'agit pas au bout de onze fois...

Attends-on que Charlène meurre pour se rendre compte que c'est horrible ? Au 21 ème siècle, là où l'on gaspille des fortunes dans des choses inutiles, là où le gaspillage fuse, détruisant au passage notre Terre, nous ne pouvons pas laisser ces choses là se produirent.

Je rappelle qu'une femme meurre en France tous les deux jours sous les coups de son compagnon et un homme tous les quinze jours.

Pour Charlène, pour Jacqueline Sauvage, pour Alexandra Lange, pour Maxime Gaget et tous les autres, donnons leur notre voix et non notre silence.

Agissons.

Merci.

 

0 a signé. Prochain objectif : 100 !
Quand elle atteindra 100 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !