Protégeons les lanceurs d’alerte concernant la condition animale !

0 a signé. Prochain objectif : 200 000 !


130 chercheurs et chercheuses adressent une lettre au Ministre de la Justice pour protéger les lanceurs d'alerte et le droit à l'information, signez pour soutenir leur requête.

Protégeons les lanceurs d’alerte concernant la condition animale !

La transparence et le droit à l’information à l’épreuve des lobbies 

Au Ministre de la Justice,

Alors que le souci des Français et Françaises pour les conditions de vie des animaux n’a jamais été aussi grand, nous assistons depuis plusieurs mois à une campagne active des lobbies de l’élevage intensif auprès des élus et des pouvoirs publics. 

L’influence grandissante des lobbies dans les décisions publiques prend depuis quelque temps une dimension préoccupante pour notre démocratie. Fin 2019, ces groupes d’intérêts industriels ont ainsi obtenu la création d’une cellule du renseignement dédiée entre autres à la surveillance des lanceurs d’alerte concernant la condition animale. Le dévoiement, dans l’intérêt des lobbies de l’élevage intensif, de ressources publiques, dont celles du renseignement chargé d’assurer la protection des populations civiles contre des actes meurtriers est inquiétant. Aujourd’hui, ces mêmes groupes d’influence engagent toutes leurs forces pour vous voir légiférer contre les lanceurs d’alerte.[1]

La situation retient toute notre attention. Que reproche-t-on aux lanceurs d’alerte ? De montrer la vérité. De montrer la réalité des élevages intensifs, où les conditions de vie des animaux nient leurs besoins élémentaires et posent de graves problèmes d’hygiène conduisant, in fine, à des risques sanitaires pour toute la population.[2,2.1,2.2]

Que peut-on reprocher aux récentes vidéos qui nous montrent des porcs s’entre-dévorant tant la promiscuité dans les élevages est grande ?[3]

Que peut-on reprocher aux vidéos qui nous alertent sur le nombre d’animaux qui meurent et pourrissent à même le sol parmi leurs congénères dans ces élevages ?[4]

Que peut-on reprocher aux vidéos qui nous placent face à la réalité du broyage des poussins mâles à leur naissance[5] ou à ces canetons jetés vivants à la poubelle[6] ?

Ces groupes d’intérêts vous demandent aujourd’hui de dresser des murs autour de leurs élevages afin que le public ne puisse pas savoir ce qui s’y passe. Mais comment peut-on décider de condamner celles et ceux qui se sacrifient pour montrer les sévices dont sont victimes les plus faibles, ceux qu’une tradition de pensée nomme les sans-voix, par de grands groupes industriels ? 

La reconnexion des Français et Françaises avec le monde rural ne peut pas passer par la dissimulation des pratiques du secteur agroalimentaire : plus que jamais, nous avons besoin d’informations[7]. Le combat entre lanceurs d’alerte et lobbies industriels est celui de la transparence[8] et les initiatives visant à cacher la vérité ne contribueront qu’à aggraver la méfiance de nos compatriotes[9]. Nous sommes toutes et tous concernés par ce combat, comme le reconnaissent d’ailleurs les acteurs de l’élevage non-intensif.[10]

La transparence, le droit à l’information, est aujourd’hui un élément clef de notre fonctionnement démocratique. C’est grâce à cette transparence que nous, chercheurs et chercheuses, arrivons à produire des connaissances scientifiques permettant d’éclairer le débat public. La pénalisation des lanceurs d’alerte nous priverait d’une source d’information essentielle et conduirait, à terme, à priver nos concitoyens du débat qu’ils souhaitent sur la question animale. 

Nous, scientifiques, professionnelles et professionnels de la recherche et de l'enseignement supérieur, vous appelons à résister aux lobbies de l’élevage intensif et à protéger les lanceurs d’alerte qui, de façon non violente, nous fournissent une information dont nous avons plus que jamais besoin.

Respectueusement,

Premiers signataires :

Florence Burgat, Philosophe, Directrice de Recherche à l’INRAE affectée à l’ENS / Emilie Dardenne, Maîtresse de Conférences à l’Université de Rennes 2 / Romain Espinosa, Économiste, Chargé de recherche CNRS à l’Université Rennes 1 / Elise Huchard, Chercheuse à l'Université de Montpellier / Marie-Claude Marsolier-Kergoat, Chercheuse CEA affectée au MNHN / Nicolas Treich, Économiste, Toulouse School of Economics (INRAE)

Christophe Al-Saleh, Philosophe, Université de Picardie / Oguzhan Akgun, Docteur en économie, Université Paris 2 Panthéon-Assas, CRED / Françoise Armengaud, ex-Maître de conférences en philosophie Université Paris-Ouest-Nanterre / Olivier Assouly, Professeur de philosophie, ESAD Talm / Renaud Barbaras, professeur de philosophie à l’Université de Paris I Panthéon-Sorbonne / Aurélien Barrau, Professeur à l’Université de Grenoble-Alpes, Laboratoire de Physique Subatomique et de Cosmologie CNRS / Laurent Bègue, Professeur en Psychologie, IUF, Université Grenoble Alpes / Nicole Belmont, Directrice d’études à l’EHESS / Jérôme Benzimra-Hazan, Université Panthéon-Assas, Institut des Hautes Etudes Internationales, Institut Français des Droits de l'Homme / Jean-Sylvestre Bergé, Professeur l’Université Côte d’Azur, CNRS GREDEG, IUF / Christian Berner, Philosophe, Université Paris Nanterre
Aline Bertin, Chercheuse éthologue, INRAE / Mélissa Berthet, Docteure en biologie et comportement animal, Ecole Normale Supérieure, Paris / Magali Bessone, Professeur de philosophie politique à l’Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne / Etienne Bimbenet, Professeur de philosophie contemporaine, Université Bordeaux Montaigne / Régis Bismuth, Professeur à l'Ecole de droit de Sciences Po / Adrien Blanchet, Mathématicien, TSE-IAST / Katarzyna Blay Grabarczyk, Maître de conférences, Faculté de Droit et de Science politique de Montpellier / Céline Borello, Professeure d’histoire moderne à l’Université du Mans / Alexia Boucherie, doctorante en sociologie, Université de Bordeaux / Cécile Bourreau-Dubois, Professeur des universités, Université de Lorraine / Dalila Bovet, éthologue, Université Paris Nanterre / Malik Bozzo-Rey, Directeur de recherche en éthique à l'Université Catholique de Lille / Thierry Brugvin, Docteur en sociologie, Université de Besançon / Pierre Brunet, Professeur de droit public, Ecole de droit de la Sorbonne, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne / Sylvia Brunet, MCF en droit, Université de Rouen Normandie / Anne-Blandine Caire, Professeur de droit privé et sciences criminelles, Université Clermont Auvergne / Nicolas Camara, Enseignant Chercheur, EPF Montpellier / Béatrice Canel-Depitre, Maître de conférences en sciences de gestion, Université Le Havre / Belinda Cannone, Maître de conférences en littérature comparée à l’Université de Caen /Pascal Carlier, Maître de Conférences en sciences du comportement, Université d'Aix-Marseille / Jean-Noël Castorio, Maître de conférences en histoire ancienne, Université du Havre / Federica Ceron, Docteure en Mathématiques Appliquées, Université Paris-Est Créteil / Georges Chapouthier, Directeur de recherche émérite au CNRS / David Chauvet, Chercheur à I'Institut de Droit Européen des Droits de l’Homme, Université de Montpellier / Frédéric Cherbonnier, Professeur en sciences économiques, IEP Toulouse et chercheur TSE. / Aurélie Choné, Maître de conférences HDR, Université de Strasbourg / Anaïs Choulet, Doctorante en philosophie, CNRS, Université Lyon 3, Université Lyon 1 / Jean-François Courreau, Professeur de Zootechnie émérite, Ecole vétérinaire d’Alfort / Bruno Deffains, Professeur des universités en économie, Université Paris 2 Panthéon-Assas / Nathalie Depraz, Professeur de philosophie à l’Université de Rouen / Sonia Desmoulin-Canselier, Chargée de recherche au CNRS, UMR 6927 Droit et Changement Social  / Cédric Devigne, Enseignant-chercheur HDR, Université catholique de Lille / Guillaume Dezecache, Maître de Conférences en Sciences Cognitives, Université Clermont Auvergne / Brigitte Dormont, Économiste, Professeur à l'Université Paris Dauphine / Julie Duboscq, Chargée de recherche CNRS, CNRS-MNHN-Université de Paris / Valérie Dufour, Chargée de recherche CNRS, Strasbourg / Annabelle Dufourcq, Maîtresse de conférences HDR en philosophie, Radboud University / Tom Dutilleul, Docteur en mathématiques, Université Paris 13 Nord / Muriel Falaise, Maîtresse de conférences en droit privé, Université Lyon 3 / Jules Falquet, Maîtresse de Conférences HDR en Sociologie à l’Université de Paris / Tony Ferri, Philosophe, Chercheur au Gerphau / Fabrice Flipo, Professeur de philosophie, Université de Paris / Laurent Fonbaustier, Professeur de Droit, Université Paris-Sud / Sara Garbagnoli, Chercheuse en sciences sociales / Marie Dominique Garnier, Études de genre, Université de Paris 8 / Jean-Claude Gens, Professeur des universités, Université de Bourgogne / Gilles Gheusi, Maître de Conférences en Ethologie, Université Paris 13  / Angelo Giavatto, Maître de conférences en philosophie, Université de Nantes / Jean-Jacques Gouguet, Professeur émérite de sciences économiques à l’Université de Limoges / Astrid Guillaume, sémioticienne, Maître de conférence HDR, Sorbonne Université / Eric Hamraoui, Maître de conférences en philosophie au CNAM, Centre de recherche sur le Travail et le Développement / Elodie Hommel, Sociologue au Centre Max Weber et enseignante à l'ITIC / Laurence Harang, professeur de philosophie à Barcelonnette / Cécile Huchard, maîtresse de conférences en littérature, Université de Lorraine. / Isabel Iribarren, Professeure d’Histoire médiévale, Université de Strasbourg  / Monique Jeudy-Ballini, anthropologue, Directrice de recherche au CNRS / Frédéric Joulian, Anthropologue, Maître de Conférence à l'EHESS / Pierre Jouventin, Ancien Directeur de Recherche en Éthologie / Maren Köpp, Maîtresse de conférences en arts plastiques, Université Paris 8 / André Larceneux, Professeur émérite, Aménagement et urbanisme / Catherine Larrère, Professeure émérite à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne / Raphaël Larrère, Directeur de recherche à l’INRA / Renan Larue, professeur de littérature française, Université de Californie / Mathieu Lefèbvre, Professeur des Université en économie, Université de Strasbourg / Véronique Le Ru, Professeur des Universités de philosophie, Université de Reims Champagne Ardenne / Philippe Léna, géographe et sociologue, Directeur de Recherche Emérite, IRD/MNHN / Jacques Leroy, Professeur émérite de droit pénal à l’Université d’Orléans / Frédéric Lévy, Directeur de recherches INRAE, Val-de-Loire / Pierre Levy, Maître de conférences en économie, LEDa-LEGOS, Université Paris-Dauphine / Audrey Maille, Éthologue, Maîtresse de Conférence au Muséum National d'Histoire Naturelle / Fabien Marchadier, Professeur de droit privé, Université de Poitiers / Jean-Pierre Marguénaud, Chercheur à l'Institut de droit européen des droits de l'homme, Université de Montpellier / Shelly Masi, Primatologue, Maîtresse de Conférences au Muséum National d'Histoire Naturelle / Matthieu Meerpoel, enseignant-chercheur en Droit, Faculté de Droit, Université Catholique de Lille / Sophie Mesplède, Maîtresse de conférences en art et culture britanniques Université de Rennes 2 / Stéphanie Monjon, Enseignante-chercheuse, Référente Responsabilité Environnementale, Université Paris Dauphine / Benjamin Monnery, Maître de conférence en économie, Université de Nanterre / Richard Monvoisin, Ingénieur de recherche, Pensée critique, Université Grenoble-Alpes / Benjamin Moron-Puech, Enseignant-chercheur, Laboratoire de sociologie juridique, Université Panthéon-Assas / Laurent Mucchielli, sociologue, directeur de recherche au CNRS, LAMES UMR 7305 / Véronique Nahoum-Grappe, Chercheure en sciences sociales, Paris / Lucie Nayak, Docteure en sociologie, Université Paris Nanterre et Université de Genève / Hélène Nicolas, MCF en anthropologie, Université Paris8 LEGS / Jean-François Nordmann, Maître de conférences en philosophie à l'Université de Cergy-Pontoise - INSPE de l'Académie de Versailles / Vanessa Nurock, Maitresse de conférence en théorie politique et éthique, Université Paris8/LEGS / Lorraine Ory, Docteure en psychologie, Université Paris 8 / Corine Pelluchon, Philosophe, Professeur à l'Université Gustave Eiffel / Sylvie Perceau, Professeur de philosophie, l’Université de Picardie-Jules Verne / Xavier Perrot, Professeur d'Histoire du droit, Université de Limoges / Thomas Perroud, Professeur de droit public, Université Paris 2 Panthéon-Assas / Odile Petit, Directrice de Recherche CNRS, Équipe d'Éthologie Cognitive et Sociale, Université de Tours / Baptiste Privé, doctorant en sciences économiques à l'URCA / Joëlle Proust, Directrice de recherche émérite au CNRS, Institut Jean-Nicod Ecole Normale Supérieure / Pierre-Yves Quiviger, professeur des université, Université Côte d’Azur / Philippe Reigné, Agrégé des facultés de droit, Professeur du Conservatoire national des arts et métiers / Marie Renoue, Prag Dr HDR, Université d'Aix-Marseille / Estiva Reus, ex-Maître de conférences à l'Université de Bretagne Occidentale / Matthieu Ricard, Docteur en génétique cellulaire, auteur et fondateur de projets humanitaires / Diane Rodet, Maîtresse de conférences en sociologie, Université Lumière Lyon 2 - Centre Max Weber / Bénédicte Rouland, Maître de conférences en économie, Université de Nantes / François-Xavier Roux-Demare, Doyen de la Faculté de droit, économie, gestion et AES, Maître de conférences en droit privé et sciences criminelles, Université de Brest / Claudia Serban, Maître de conférences en philosophie, Université Toulouse Jean Jaurès / Dominique Schontz, Maître de Conférences à l’Université de Strasbourg / Marta Segarra, Directrice de recherche, Études de genre et de sexualité, CNRS / Pierre Serna, Professeur à l’Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne, IUF / Laure Ségurel, Généticienne, Chargée de recherche CNRS, Muséum National d'Histoire Naturelle, Paris / Cédric Sueur, Éthologue, Responsable du master Éthique et Droit de l'animal à l'Université de Strasbourg / Priscille Touraille, CRCN CNRS, UMR 7206, Paris / Claire Vial, Professeur de droit public à l’Université de Montpellier / Elodie Vieille Blanchard, Docteure en sciences sociales / Corine Védrine, Maître de conférences en SHS, École Nationale Supérieure d'Architecture de Lyon / Marie Vicet, Docteure en histoire de l'art contemporain, Université Paris Nanterre / Gabrièle Wersinger-Taylor, Professeur de philosophie à l’Université de Reims

Note : Les opinions exprimées n'engagent pas les structures auxquelles les chercheurs et chercheuses appartiennent. 



Romain compte sur vous aujourd'hui

Romain ESPINOSA a besoin de votre aide pour sa pétition “Nicole Belloubet: Protégeons les lanceurs d’alerte concernant la condition animale !”. Rejoignez Romain et 152 678 signataires.