Annulation d'une décision JAF donnant l'autorité parentale exclusive au père maltraitant

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !


A toutes les âmes sensibles, humaines et juste,  

Je viens vers vous sur suggestion d'une communauté d'aide qui a jugé que la gravité et l'urgence de la situation méritaient cette pétition.
 
Je viens vers vous dans un état de désespoir en voulant croire, et espérer encore, que la justice peut être rendue en faisant la lumière sur une situation intenable. Je suis dans un tel état de désarroi et d'inquiétude que la protection de mon enfant motive l'envoi de cette pétition. 
 
Je ne sais comment vous présenter mon profond désarroi face à ce que vit et subit mon fils, Anoy PECILE, âgé de bientôt de 9 ans. Ses récits me transpercent. Je suis une Maman de 3 enfants et vous parle là de mon aîné. 


Je pense avoir fait à ce jour tout ce qui est de mon devoir de mère (et cela m’a été reproché) afin de le protéger mais je m’en remets donc à vous car le danger n’est pas écarté et sa souffrance est bien réelle et touche toute une famille.


Anoy est victime de maltraitances physiques et psychologiques et cela dure depuis plusieurs années. J’ai dénoncé les faits à plusieurs reprises mais je me retrouve étiquetée sous l’effigie de la « maman manipulatrice …ou affabulatrice ». Personne n’accepte de nous entendre, d’entendre ce petit garçon, raconter avec tellement de douleurs ce que lui inflige son père. Jusqu’à sa récente strangulation… classée sans suite… Tout cela me glace, me laisse complètement sous la peur de le revoir un jour handicapé ou… pire encore. 


Aujourd’hui, je suis destinataire de plusieurs lettres pornographiques et de menaces de cet homme, le père d’Anoy, avec qui j’ai essuyé un passé très douloureux jusqu’à avoir mis au monde notre enfant après avoir reçu des coups jusqu’à me déclencher une hémorragie importante provoquant son arrivée prématurée…


Mon histoire de femme, que j’ai gardé en moi jusqu’à présent, ne peut être entendue par les juridictions car je n’ai pas porté plainte à cette époque. J’étais jeune et terrifiée et suis restée silencieuse…

C’est à présent, mon enfant qui est victime de ces agissements, un enfant de 9 ans, sans défense face à son père, lui présentant arme à feu pour le tenir par la peur…. 

Je suis épuisée par l'acharnement du père et épuisée par les procédures qui n’aboutissent qu’à l’effet inverse de favoriser une vie épanouie et sereine pour Anoy dans un climat propice et avec son petit frère et sa petite sœur.
 
Ce mercredi 9 janvier 2019 donc, je me retrouve de nouveau devant les tribunaux car cet homme continue son œuvre de démolition de moi, de son fils et de moi à travers la maltraitance de son fils. Il demande en effet aujourd’hui d’avoir l’autorité exclusive et mes visites en lieu neutre… 


Je ne prie que pour que l’obsession de cet homme de nous détruire ne cesse. 


Nous avons besoin de protection et d'aide urgence pour sortir mon enfant des mains de cet homme dangereux. 

Ce 27 février, le père a ENCORE réussi à obtenir l'autorité parentale exclusive. Il est désormais LIBRE de continuer son œuvre de démolition de mon enfant, lui coupe de tout lien maternelle, les ravages seront indéniablement marqués. 

Mon enfant est sans défense face à la situation et a besoin de vous tous pour annuler cette décision et condamner le père pour les crimes et délits qu'il perpétue. 


Je vous remercie d’avoir pris de votre précieux temps pour me lire, 


Bien respectueusement, 


Madame HAMET Pay-Boun