La peur doit changer de camp

0 a signé. Allez jusqu'à 2 500 !


Fatigué d'allumer des bougies,

Fatigué de défiler dans des marches blanches,

Fatigué de voir l'incapacité des autorités à protéger la nation.

 

Aujourd'hui, dans l'un des moments les plus sombres de notre histoire, celui de la guerre que mènent les fondamentalistes sur notre territoire, un héros brille. Aujourd'hui nous rendons hommage à Arnaud BELTRAME, lieutenant-colonel de gendarmerie. Nous rendons hommage à son courage, son abnégation, son humanisme. Aujourd'hui, son acte de bravoure a permis d’éviter encore plus de victimes. Il nous rappelle les notions d'honneur et de sacrifice.

 


23 mars 2018 : Quatre morts, quinze blessés. Un homme, trois attentats.

Le terroriste a grièvement blessé par balles le conducteur d'une voiture et tué son passager il s'est emparé du véhicule. Il a ouvert le feu sur des CRS qui effectuaient un jogging, blessant grièvement l'un d'eux. Enfin, il a pénétré dans un supermarché où il a tué deux personnes et pris des otages. Là, il a lâchement égorgé Arnaud BELTRAME, lieutenant-colonel de gendarmerie, qui avait pris la place d'une otage.

 
Le terroriste est  né au Maroc en 1992

2004 : Obtient la nationalité française

2011 : Condamné à un mois de prison avec sursis pour "port d'arme prohibée"

2013 : Connu des services de renseignements

2014 : Fiché S au FSPRT (Fichier des Signalements pour la Prévention de la Radicalisation à caractère Terroriste).

2015 : Condamné à un mois de prison pour usage de stupéfiants, refus d'obtempérer, peine effectuée en 2016.

2016 : Emprisonné pour trafic de stupéfiants

2016 et 2017 : Surveillance pour son activité sur les forums salafistes de la part des services de renseignement.

 

Devant la gravité de la situation, nous demandons au gouvernement de prendre de vraies mesures contre le terrorisme.

1 Expulsion immédiate de tout étranger en cas de crime ou délit grave ou délit simple en récidive.

2 Expulsion immédiate des fichés S étrangers, et plus spécifiquement fiche FSPRT qui ne comprend que les radicalisés islamistes.

3 Mise en place d’un vrai contrôle aux frontières nationales,

4 Suppression des accords de Schengen.

5 Refus de voir revenir en France ceux qui ont été combattre auprès de l’État islamique.

6 Arrestation immédiate des djihadistes qui sont déjà revenus (application de l’article 411-4 du Code pénal prévoyant 30 ans de détention criminelle pour des actes d’intelligence avec l’ennemi, État ou organisation qui agit contre la France).

9 Fermeture des mosquées où est prêchée la haine.

10 Création par décret d’un délit de consultation habituelle des sites djihadistes ;

11 Création d’une Cour de Sûreté de l’État pour les affaires terroristes et mise en place d'une justice d’exception avec des procédures accélérées, sans aucune remise de peine.

12 Création d'établissements pénitentiaires dédiés à l’exécution des peines prononcées par la Cour de sûreté de la Nation.

13 Déchéance de nationalité pour les bi-nationaux ayant participé à une entreprise terroriste.

14 Mise en place d’une peine de 10 ans de réclusion criminelle en cas de détention ou de port d’arme de guerre illégalement en cas d’affaires liées au terrorisme et au grand banditisme, trafic de stupéfiants compris.

15 Isolement de tous les condamnés pour crimes ou délits pour des faits liés à des actes terroristes ainsi que les détenus de droit commun radicalisé afin de leur couper tout lien de communication entre eux et avec l’extérieur.



Isabelle compte sur vous aujourd'hui

Isabelle NUEL a besoin de votre aide pour sa pétition “Nicolas Dupont-Aignan: La peur doit changer de camp”. Rejoignez Isabelle et 2 176 signataires.