Continuer à étudier malgré la précarité

Continuer à étudier malgré la précarité

0 a signé. Prochain objectif : 100 !
Quand elle atteindra 100 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
Sabrine B. a lancé cette pétition adressée à Nathalie Dompnier et à

Cette pétition fait suite aux plaintes de plusieurs étudiants (notamment ceux ayant déjà commencé leur période de partiels) n'ayant pas l'occasion d'accéder à leurs cours en raison des manifestations et blocages récents.

La précarité concerne une grande partie (si ce n'est la majorité) des étudiants, mais continuer à bloquer les campus Berges du Rhône et Porte des Alpes n'est plus une solution applicable. Les problèmes de précarité ne sont pas du ressort de l'Université mais de l'Etat, même si la colère des étudiants est justifiée. De ce fait, bloquer, dégrader ou vandaliser nos campus ne nous aidera pas à obtenir de meilleures conditions de vie et encore moins de bonnes conditions de travail.

Pour autant, les malheureux événements ont totalement justifié les fermetures récentes des campus, mais celles-ci doivent cesser car, à force, elles réprimandent les étudiants plus qu'autre chose. D'autres actions peuvent être mises en place pour améliorer la condition étudiante comme des lettres ouvertes/pétitions adressées à l'Etat ou bien encore des marches.

0 a signé. Prochain objectif : 100 !
Quand elle atteindra 100 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !