Pétition contre la suppression des coronapistes sébastiennaises.

Pétition contre la suppression des coronapistes sébastiennaises.

0 a signé. Prochain objectif : 1 000 !
Quand elle atteindra 1 000 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
Nos Rues Demain SAINT SÉBASTIEN SUR LOIRE a lancé cette pétition adressée à Mr Laurent Turquois et à

Au printemps 2020, Nantes métropole a créé des pistes cyclables expérimentales surnommées

« coronapistes » afin d'accompagner le développement du vélo. 2000m sont ainsi déployés à Saint Sébastien sur Loire avec le soutien de la Mairie : pour « Tendre vers un meilleur partage de la voirie et faciliter les mobilités douces » .

Cette bonne mesure rejoint l’étude entreprise depuis fin 2020 par la mairie sur les mobilités dans la commune, nommée « Ville apaisée », elle permettra de définir un plan d'actions pour une mobilité durable, sécuritaire, efficace et confortable.

Monsieur Laurent Turquois, maire de la ville de Saint-Sébastien-sur-Loire a fait pourtant volte face à la veille des élections régionales et départementales, suite à la pétition signée par une centaine de personnes ( 28 150 Sébastiennais! ) et supprime 1800m des 2000m de coronapistes existantes soit 90 % de ces aménagements sous prétexte que : « ces pistes ne font pas l’unanimité » ou qu'elles sont «dangereuses»...

Au delà de la suppression, c’est le cadeau du stationnement privatisé sur espace public qui est donné aux riverains. Pourtant, Mr Turquois menait jusqu’à présent une politique volontariste sur les sujets liés à la mobilité.

Aujourd'hui piétons et cyclistes, les plus fragiles de la chaîne de mobilité, ne sont pas en sécurité. Cette décision est d'autant plus incompréhensible que deux écoliers renversés, coup sur coup, l'un à Nantes et l’autre à l’école de La Fontaine à Saint-Sébastien-sur-Loire sont venus nous rappeler que la sécurité des piétons est insuffisante, surtout aux abords des écoles.

Les mesures préconisées par le CEREMA pour la sécurisation des abords des écoles sont indispensables.Les rues scolaires doivent être à minima piétonnières aux horaires d’entrées et de sorties scolaires pour des raisons évidentes de sécurité et de rencontres. Ces évènements doivent rappeler à l'équipe municipale que piétons comme cyclistes sont les usagers les plus fragiles de l'espace public. Leur sécurité doit être continuellement renforcée plutôt que dégradée.

Hélas, en prenant une décision qui réduit l’espace dédié aux mobilités actives, l’équipe municipale favorise une minorité au détriment d'un aménagement et de mesures qui bénéficient à tous !

Notre collectif d’associations et de citoyens soutient l'association Nos Rues Demain dans leurs revendications pour le développement des mobilités douces et actives, pour une ville apaisée par la coexistence intelligente de tous les usagers. Pour une ville qui redonne de la place aux piétons, aux enfants, aux usagers vulnérables grâce à un meilleur partage de l’espace public.

Nous demandons donc à la ville de Saint Sébastien sur Loire de revenir sur sa décision de supprimer ses coronapistes et d’engager une discussion globale avec tous les acteurs locaux.

 

0 a signé. Prochain objectif : 1 000 !
Quand elle atteindra 1 000 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !