Pétition fermée

AVS, faire respecter les droits de nos enfants...

Cette pétition avait 134 signataires


Cette pétition a pour but un rappel à la loi de 2005, afin de faire respecter les droits de nos enfants.

Plus précisément l'article l111-1 qui dit que l'éducation est la première priorité nationale. que le droit à l'éducation est garanti à chacun.
la non présence de l'AVS prévue par la MDPH aux côtés de nos enfants constitue une atteinte grave à ces droits, au principe fondamental du droit à l'éducation puisqu'elle empêche nos enfants, bien que présent sur les lieux de l'école pour l'instant, de bénéficier d'une réelle scolarisation.

il s'agit également d'une atteinte manifestement illégale concernant notamment l'article l 112-1 du code de l'éducation, modifié par la loi n°2005-102 du 11 février 2005- art19 jorf 12/02/2005 :

"pour satisfaire aux obligations qui lui incombent en application des articles l.111-1 et l 111-2, le service public de l'éducation assure une formation scolaire, professionnelle ou supérieure aux enfants, aux adolescents et aux adultes présentant un handicap ou un trouble de la santé invalidant. dans ses domaines de compétence, l’état met en place les moyens financiers et humains nécessaires à la scolarisation en milieu ordinaire des enfants, adolescents ou adultes handicapés."

les inspections académiques, évoquent comme excuse le manque de personnel et les difficultés à les recrutés. Or il s'agit d'une obligation de résultat, comme le rappelle la circulaire du ministère de l’éducation nationale n°2009-135 du 5 octobre 2009 que l'on peut consulter sur le site officiel de l'éducation nationale:

http://www.education.gouv.fr/cid49300/mene0922380c.html

"les recrutements sous contrats d'assistants d'éducation ou sous contrats aidés soient suffisamment anticipés pour leur permettre d'être présents le jour de la rentrée et pour que leur présence puisse être garantie pour une année scolaire complète"

 CAUSE DU PROBLEME:

offre d'emplois plus que précaire, a savoir 20H de travail par semaine pour a peine 600€ net/mois. les AVS sont susceptibles de changer de lieu de travail plusieurs fois par jour et ceux à leurs frais, le tout accessible qu'à des personnes éligibles au CUI.

SOLUTIONS PROPOSEES:

 -  Attribuer plus d'heures de travail ou un temps complet

- Ouvrir les recrutements aux autres demandeurs d'emplois

- Proposer des CDD "normal" ou CDI 

- Etc...

En signant cette pétition vous aiderez:

- à faire valoir les droits de nos et vos enfants.

- à lutter contre les emplois précaires proposés aux personnes prêtent à se dévouer pour le bien être de nos enfants.



jerome compte sur vous aujourd'hui

jerome JAVON a besoin de votre aide pour sa pétition “Najat Vallaud-Belkacem: AVS, faire respecter les droits de nos enfants”. Rejoignez jerome et 133 signataires.