Pour l’annulation d’un licenciement arbitraire.

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !


Le syndicat FO Banques et Sociétés Financières attire votre attention sur le licenciement de notre délégué syndical à la Banque Chaabi du Maroc Abdelkrim Bahri.

Les conditions qui ont permis d’aboutir à cette situation nous rendent stupéfaits. Un licenciement à notre sens complètement infondé et qui s’appuie sur des faits non établis interprétés fallacieusement.

Les causes réelles qui motivent cette action trouvent la réponse dans l’activité syndicale exercée par notre délégué.

Nous sommes désappointés et effarés de constater qu’une entreprise puisse aujourd’hui encore, licencier quelqu’un qui assume son rôle d’assistance et de défense des salariés, ce pourquoi il a été élu.

En effet les reproches qui lui sont affectés ne sont nullement fondés et reposent sur une interprétation malveillante.

Professionnellement la direction elle-même admet n’avoir aucune critique. Elle fonde ses arguments sur des allégations mensongères et pratique de la manipulation dans le but de le discréditer et accréditer ainsi sa destitution en tant que secrétaire du CE pour provoquer son Licenciement.

Cette banque Chaabi du Maroc est coutumière des licenciements utilisés comme mesures de rétorsions à l’encontre des salariés.

Notre délégué syndical Abdelkrim Bahri s’est vu refuser le licenciement une première fois auprès de l’inspection du travail.

La banque a vu son recours auprès la Direccte rejeté pour la seconde fois. Ce n’est que la troisième fois après recours auprès de votre ministère que le licenciement s’est vu notifier.

Nous sommes dans l’incompréhension d’une telle décision, sachant que maintenir cet état de fait consiste tout simplement à nuire au bon déroulement d’un dialogue social. Cela est ressenti comme une injustice et un déni de la loi donnant foi à la justification de la terreur dans l’entreprise.

C’est pourquoi nous  demandons à Madame la ministre de revenir sur sa position dans le souci d’exercer le mandat syndical avec la liberté et le respect qui y sont associés.

 



FO compte sur vous aujourd'hui

FO BANQUES ET SOCIÉTÉS FINANCIÈRES a besoin de votre aide pour sa pétition “Myriam El Khomri: Pour l’annulation d’un licenciement arbitraire.”. Rejoignez FO et 932 signataires.