Stoppons l'usine de Champag à Saint-Roch-de-Richelieu

0 a signé. Prochain objectif : 2 500 !


PÉTITION – STOPPONS L’USINE DE CHAMPAG À SAINT-ROCH-DE-RICHELIEU

CONSIDÉRANT QUE : l’utilisation de fumier de poule et/ou de cheval avec de la paille pour la production de substrat dégagera des odeurs nauséabondes. Ces émanations d’odeurs vont affecter l’ensemble des citoyens dans un rayon de plus ou moins 5 km et ainsi produire une dévaluation des propriétés. Les actifs et la qualité de vie de ses citoyens seront affectés sévèrement.

CONSIDÉRANT QUE : l’utilisation d’une quantité considérable (plus de 1,5 million de litres/semaine) d’eau prélevée à même notre eau potable et/ou puisée dans la rivière Richelieu affectera la reproduction d’espèces de poissons en péril et affectera également la capacité de notre système d’aqueduc. Sans oublier que les eaux usées de l’usine seront, soient retournés à la rivière ou retenues dans un bassin extérieur tout près d’un cours d’eau. Cela va affecter les nappes phréatiques. La qualité de l’eau et le caractère spécifique de notre environnement nautique seront affectés à jamais.

CONSIDÉRANT QUE : l’utilisation accrue de camions lourds (près de 250 camions lourds/semaine) pour le transport du fumier et du substrat affectera directement le réseau routier et la circulation (cyclistes, automobiles) et augmentera la pollution par le bruit et par les odeurs. Sans oublier que la vibration produite par les camions lourds pourrait affecter le sol de maisons construites le long de la route. La qualité de vie des citoyens sera affectée pour les années à venir.

CONSIDÉRANT QUE : la proximité de la construction de l’usine de substrat de Champag et l’utilisation de ventilateurs industriels fonctionnant 24/24 heures et 7/7 jours affecteront directement les résidences qui sont situées à 500 mètres et plus. La qualité de vie de ses citoyens sera affectée par cette pollution par le bruit.

CONSIDÉRANT QUE : le promoteur ou l’entreprise Champag a signifié que l’acceptabilité sociale du projet était essentielle pour l’implantation de l’usine et que les citoyens de St-Roch n’ont jamais eu l’occasion de se prononcer par le biais d’un référendum ou d’une consultation publique.

Nous soussignés, le Groupe de citoyens « Stoppons l’usine de Champag à Saint-Roch-de-Richelieu » qui s’oppose depuis 2017 à ce projet d’usine de production de substrat (compost) nous demandons aux élus de nous soutenir dans ce dossier, à la CPTAQ de ne pas reconnaitre cette entreprise comme agricole mais comme industrie, au gouvernement du Québec de ne pas émettre les autorisations nécessaires à Champag pour l’implantation de son usine à Saint-Roch-de-Richelieu ou à tout le moins d’exiger des audiences publiques au Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) si le permis de construction est délivré.