Stop aux abus du CNED!

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


Une pétition, pour les inscrits du CNED de la session 2017-2018 au CAPES d'histoire-géographie même si nous espérons que d'autres formations nous rejoindrons. 

Nos problèmes? Nous avons payé des sommes exorbitantes pour des cours promis en septembre, obtenus au mieux en octobre, et pour certains, qui ne sont toujours pas disponibles. Notre responsable de formation nous dit d'acheter des manuels et de commencer à bosser (sous-entendu au lieu de râler). Le CNED est un institut de formation, mais c'est aussi une entreprise, qui doit un degré de satisfaction à ses clients. Nous, membres de la formation CAPES histoire-géographie, sommes parfaitement insatisfaits du service proposé, et nous exigeons la mise en ligne de cours ADAPTES à notre préparation ( et non pas les cours destinés à l'agrégation interne). Nous demandons la mise en ligne de sujet sur lesquels nous puissions être évalués et qui font partie de NOTRE programme (contrairement au sujet sur Mers et Océans, et celui sur Auguste). Nous attendons du CNED des excuses qui ne soient pas insultantes. Si les cours ne pouvaient pas être produits en temps et en heure, il fallait prévenir et offrir une compensation, qui soit en RELATION avec notre formation. Non, faire des exercices sur les questions des années précédentes n'est pas un bon exercice, car ce ne sont pas les sujets sur lesquels on sera interrogés. Nous dire que c'est la méthodologie qui compte est une insulte. Nous n'avons pas l'intention d'acheter des livres sur les questions précédents pour faire plaisir au CNED. 

En tant que clients, nous EXIGEONS des excuses et une réparation. Le CNED a le monopole de la formation à distance, et il est intolérable d'être traité ainsi quand ils sont notre seul recours. Accepterions nous d'un boulanger qu'il nous vende le pain rassis de la saison passée? Non. Accepterions nous d'un médecin qui se prétend ORL une consultation en gynécologie? Non. Le CNED est le seul recours pour trop nombreux d'entre nous, nous avons souscrit en toute bonne foi, parfois malgré d'importantes difficultés financières, et nous ne recevons pas le service promis. C'est intolérable. Nous ne parlons même pas de la réussite au concours, celle-ci est entre nos mains. Cependant, le CNED nous a fait croire qu'il nous offrirait des cours en temps et heure, et des devoirs adaptés. Force est de constater que ce n'est pas le cas. Nous voulons que notre voix soit entendue, et que le nécessaire soit fait.



Margot compte sur vous aujourd'hui

Margot MERLE a besoin de votre aide pour sa pétition “multimediavanves@cned.fr: Stop aux abus du CNED!”. Rejoignez Margot et 80 signataires.