Au secours ! Marre des conditions de vie chez Mulhouse Habitat

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


Bonjour à tous ceux qui s'apprêtent à lire cette pétition,

Je suis étudiant résidant avec ma mère et mon petit frère depuis 2012 dans un logement HLM de Mulhouse Habitat. Nous n'avons jamais eu de problème dans le passé mais depuis presque un an, une famille nombreuse soit disant relogée en urgence nous pourrit la vie.

Cette famille réside juste au-dessus de chez nous et nous sommes par conséquent les premières victimes. Je tiens à souligner que 4 autres familles se plaignent d'eux. L'immeuble est en pleine anarchie depuis leur arrivé. Chaque jour de 7H00 à 23h00, cette famille commet de manière totalement injustifiée et désinvolte, des nuisances sonores insupportables. Ils sont 7 dans leur appartement ! Les enfants (4 à ma connaissance) courent, hurlent, sautent, se disputent entre eux et avec leur parents. C'est intolérable si bien que tous les autres locataires avec des enfants sont eux parfaitement respectueux des règles de vie en communauté. 

Nous avons averti à plusieurs reprises le bailleur qui n'a daigné apporter une réponse appropriée à la situation. Convoquée à quatre reprises la famille continue de faire du bruit. Ca suffit ! Il faut maintenant trouver un dénouement à ce problème qui nous fait du mal, avant que la situation ne dégénère. Notre santé se dégrade, nous sommes fatigués. C'est l'enfer, nos vies sont littéralement dictées par cette famille. Impossible de se reposer, d'étudier, parfois de dormir, bref impossible de vivre normalement. 

J'invite à tous ceux et celles qui se reconnaissent dans ce témoignage à signer cette pétition afin d'envoyer un signal au bailleur et pour qu'il voit la dure réalité que nous vivons. Dénonçons ensemble le laxisme des bailleurs sociaux quant au respect de nos droits de locataire.



Ali compte sur vous aujourd'hui

Ali YILDIRIM a besoin de votre aide pour sa pétition “Mulhouse Habitat: Au secours ! Marre des conditions de vie chez Mulhouse Habitat”. Rejoignez Ali et 55 signataires.