Pour réussir le BHNS, il faut la gratuité des BUS !

0 a signé. Allez jusqu'à 500 !


BHNS : GAGNER LA GRATUITE

Depuis plusieurs mois déjà, nos rues sont envahies de travaux de toute part.
Le BHNS sera prochainement une réalité quotidienne pour chacun d’entre nous. Il remplace le projet de tramway voulu puis abandonné par les élus en raison de
son coût.

C’est quoi au juste le BHNS ?

En fait on change la flotte de bus….
Mais pas seulement puisque le BHNS représente le bus du futur. L’objectif, selon ses partisans, est de convaincre des milliers d’usagers de laisser la voiture pour prendre le bus.
Pas simple même si, sur des courts trajets il sera plus rapide de prendre le bus qui sera prioritaire partout.
Le remplacement des bus actuels va permettre de faire circuler des bus respectueux de l’environnement, silencieux et non polluants.
Si ça marche, on respirera mieux dans nos villes. C’est devenu une priorité.

Mais il y a un hic…


Eh oui, car après avoir dépensé 400 millions d’euros au minimum dans les travaux, le SMT 1 et la majorité des élus de la CALL refusent de mettre en place la gratuité totale du bus malgré les demandes répétées des élus communistes;

C’est idiot, de refuser de regarder la réalité en face : sans gratuité, l’avenir du fonctionnement du BHNS est compromis !

Les avantages de la gratuité…

  • Augmenter le nombre d’usagers du bus. Partout où la gratuité a été mise en place, le nombre d’usagers du bus a été parfois multiplié par deux.
  • Plus besoin de distributeurs de titre de transport, plus de contrôle, de gestion des contraventions, de réalisation d’abonnement. Donc des économies.
  • Moins de voitures sur les routes et donc un air de meilleure qualité (Le bassin lensois fait partie des sites les plus pollués de France après Paris).
  • Moins d’incivilités et de tensions dans les bus ( en baisse de 60 % à Dunkerque avec la gratuité du week end). Le bus gratuit permet, là où il est mis en place, de créer du lien social.
  • Cela permet aussi de redistribuer du pouvoir d’achat aux familles et de gommer les inégalités en matière d’accès à l’emploi et aux loisirs.
  • Le bus gratuit n’est pas une question économique (il suffit de voir l’argent dépensé dans les travaux) mais une question de volonté et de décisions politiques.
  • Le manque à gagner peut être financé, pour une part, par le versement transport des entreprises.
  • La gratuité c’est aussi un choc psychologique positif. L’objectif est bien, avant tout, de pousser les habitants vers le bus, sinon tout ça ne servirait à rien.
  • D’ailleurs, en France, aucun des groupements de communes ayant choisi la gratuité n’est revenu en arrière.

Les Communistes d’Avion.



Bruno compte sur vous aujourd'hui

Bruno GOSSELIN a besoin de votre aide pour sa pétition “Mr Sylvain Robert Président de la Communauté d'Agglomération de Lens-Liévin: Pour réussir le BHNS, il faut la gratuité des BUS !”. Rejoignez Bruno et 407 signataires.