Terrorisme : pour une responsabilisation de la communauté musulmane et de nos politiques

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


Les récents attentats terroristes revendiqués par l’EI en Catalogne, Finlande, Russie… soulèvent de nouveau la question des valeurs véhiculées par l'enseignement au sein de la communauté islamiste d’Europe et aussi la question de sa responsabilité, car retenir des informations sur les terroristes… c’est aussi cautionner leurs actions.

Pour faire face au terrorisme, un réel changement ne peut venir des  politiques qui rencontrent de nombreux enjeux et contraintes à l’international mais plutôt d’un mouvement citoyen européen massif qui mobilisera, responsabilisera la communauté musulmane européenne et obligera les politiques à moins de compromis.

C’est la raison de cette pétition et si vous êtes d’accord avec mes propositions, je vous remercie de la faire circuler. Elle est écrite en français mais j’espère qu’elle se verra traduite dans différentes langues européennes.

Le terrorisme a généré une collaboration européenne essentiellement défensive (identification des acteurs potentiellement dangereux, surveillance...) mais cette politique bien qu’évitant certains actes terroristes ne peut les neutraliser en totalité, surtout sans la collaboration de la communauté musulmane.                         

A Barcelone, un imam, résident espagnol, récusé en Belgique pour son extrémisme et ayant fait de la prison, serait à l’initiative du dernier attentat et que dire de l’information donnée à la télé comme quoi un voisin ou une relation des terroristes de Barcelone avait compris que le groupe se radicalisait depuis un an et se décidait à passer à l’acte il y a tout juste 6 mois ….  Pourquoi se taire quand on détient une telle information ? par respect du lien de fraternité… fraternité envers qui ? envers le frère de la terre d’origine sans aucune discrimination de la réelle confession  de ce dernier ou du frère (sœur) de la terre d’accueil avec toutes les erreurs que cette dernière a pu commettre, mais où il est agréable de vivre, si l’on en croit le nombre de demandeurs d’asile ?

Nos politiques ne pourraient ils œuvrer à la mise en place :

1 • Un Islam-Européen garant de l’enseignement délivré en Europe, encadré par 2-3 imams européens maxi, dont une femme.

Un enseignement réalisé dans la langue du pays d’accueil.

Je ne suis pas une spécialiste de l’islam, mais j’aimerais bien connaître le nombre d’interprétations de la parole de Mahomet (Coran) au monde et en Europe ? Compte tenu de cette pluralité des lectures, ne serait-il pas temps qu'il y ait une lecture-interprétation européenne, en accord avec les valeurs de l’Europe et indépendante de la lecture chiite, sunnite, salafiste, soufi…et de la position saoudienne, qatarienne, iranienne, pakistanaise, turque... ?

De même qu’en Iran, Arabie Saoudite, Pakistan… certains imams sont les leaders (chefs spirituels) de la pensée musulmane pour leur pays, pourquoi n’avons nous pas en Europe 1, 2 ou 3 leaders qui seraient garants de l’enseignement à diffuser en Europe ? Et pourquoi pas Sherin Khankan,  l’une des quatre femmes imams au Danemark, qui compte quelques 200.000 musulmans, selon les estimations du site Euro-Islam.info.

• De plus, il m’a été rapporté qu’en France les discours des imams se font en arabe et sont incompréhensibles pour les français… Est ce du civisme, de la courtoisie ? Pourquoi les instances politiques françaises n’exigent-elles pas que les enseignements soient réalisés en français, ce qui permettrait à certains autochtones d’accéder à la richesse et aux lumières de l’Islam. Je l’écris sans aucune ironie, car je me réjouis encore aujourd’hui d’avoir pu découvrir l’enseignement soufi, alors que je n’ai aucune notion d’arabe…

2 • Des sanctions pour stimuler la conscience de la communauté musulmane

Dans cette perspective de réveiller et développer une résistance musulmane européenne au djihad, ma proposition serait que pour tout nouvel attentat commis dans un pays européen :

chacun des pays européens  supprime définitivement toute allocation (et pas seulement familiale) à chacun des membres de la famille d'une personne fichée "S" (j'entends des grands-parents, aux cousins...). La famille étant choisie de façon aléatoire…

chaque pays européen destitue tous droits civiques aux membres de cette famille

• Que leurs logements soient donnés à des réfugiés syriens

• enfin que l’on invite avec insistance les membres de cette famille à s’installer définitivement dans une terre d’accueil en accord avec leurs valeurs. Compte tenu des sommes astronomiques déboursées ces derniers temps par le Qatar pour le football, cette terre semble être une terre d’exception, un eldorado… mais, il est vrai qu’au nom de la ”fraternité musulmane”  bien d’autres pays musulmans seront sans nul doute ravis de les accueillir.

3 • Des sanctions envers nos politiques, élus locaux, fonctionnaires d’état….

Selon le blog de Mme la sénatrice Nathalie Goulet (20/08/17) : ” Un an pratiquement jour pour jour après la réunion de l'instance de dialogue (créée après les attentats de Charlie Hebdo et de l'Hypercasher) au Ministère de l’Intérieur…. on peut légitimement s'interroger sur la feuille de route volontaire élaborée alors avec les communautés musulmanes et destinée à mieux organiser l'Islam en France…..        Malgré la nomination de Jean-Pierre Chevènement à la Présidence de la Fondation pour l’Islam de France, on ne constate aucun progrès, aucune avancée sérieuse sur ces sujets majeurs….” . Pourquoi cette complaisante politique française ?

En France, ne devrions nous pas regarder de près comment l’argent public est utilisé par nos politiques pour soutenir telle association, action…  œuvrant (soit disant !) à l’intégration des musulmans ? J’ai été choquée d’apprendre que des subventions devaient être allouées à l’association lallab soutenue par ”les Frères musulmans”, choquée par le fait que l’on ait donné l’autorisation de congrès à Pontoise, si proche de Paris, pour que des imams y enseignent qu’il est juste de battre sa femme (merci aux Femens pour leur intervention)… ces subventions ont elles été données pour permettre une élection personnelle, se maintenir en poste….  ou sont elles mises au service de la paix nationale, de la paix européenne ?

 Il est nécessaire et urgent de responsabiliser nos hommes politiques qu’ils soient nationaux, régionaux, locaux, fonctionnaires ou non..  qu’ils prennent conscience que leurs choix ont des conséquences en terme d’attentats terroristes et de morts. Je propose donc qu’en cas d’erreur notoire, ils soient destitués, dans les plus brefs délais, de leur fonction, qu’ils perdent leur statut de fonctionnaire d’état et soient exclus de la fonction publique.

Avec mes remerciements pour votre attention, je vous adresse mes très respectueuses et chaleureuses salutations européennes,



Eléonore compte sur vous aujourd'hui

Eléonore LAVIELLE a besoin de votre aide pour sa pétition “Mr le Président Macron: Terrorisme : pour une responsabilisation de la communauté musulmane et de nos politiques”. Rejoignez Eléonore et 26 signataires.