Des places d'hébergement non utilisées !

0 a signé. Prochain objectif : 200 !


A Nantes, et ailleurs, des centaines de migrants vivent et dorment dans les rues...

En Vendée, à St Jean de Monts, une quinzaine de places d'hébergement, et un réseau de bénévoles opérationnels pour l'accueil de migrants attendent, depuis le 1er novembre 2018 que la Préfecture de Vendée attribue ces logements.

Ils ont déjà accueilli, avec succès, deux groupes de demandeurs d'asile, en 2015/2016 et 2017/2018. Ces appartements sont "vides" de fin octobre à début avril, et la municipalité de St Jean de Monts a, cette année encore, renouvelé son accord pour cet usage. Plus d'une vingtaine de bénévoles sont en attente pour faciliter leur accueil.
Nous demandons qu'il soit mis fin à cette situation aussi ubuesque que révoltante, et que Mr le Préfet attribue, dans les meilleurs délais, ces places d'hébergement.

Il est juste, ici, question d'un peu d'humanité !

Cette "Petite goutte d'eau" pourrait, tout simplement, mettre à l'abri 15 personnes !