Accès au logement : Halte à la discrimination des CDD !

0 a signé. Allez jusqu'à 200 !


Trouver un logement à louer est rarement une sinécure, surtout dans les zones dites "tendues" comme Paris, la région parisienne et les grandes villes de la métropole. C'est encore plus compliqué si vous avez plus de 30 ans, que vous n'êtes plus étudiant et que vous êtes en CDD depuis plus de 6 mois, intermittent du spectacle ou intérimaire. Dans bien des cas, les agences immobilières que vous allez contacter pour un bien dont vous pouvez assumer le loyer en terme de revenus vont vous répondre que le propriétaire a souscrit à une GLI (Garantie Loyer Impayé) et que, par conséquent, votre dossier ne sera pas étudié. Il est totalement légitime qu'un propriétaire veuille s'assurer qu'il percevra son loyer car une carence de loyer sur un ou plusieurs mois pour un bailleur privé peut avoir des conséquences catastrophiques. Je suis moi-même propriétaire bailleur et j'ai souscrit à cette assurance. Mais je suis également en recherche d'un logement en location avec ma compagne et j'estime être l'objet d'une véritable discrimination du fait que je ne suis pas en CDI, à fortiori "Intermittent du spectacle" ! C'est comme si on me faisait un procès d'intention : "Vous n'avez pas d'employeur fixe et de revenus réguliers donc vous ne paierez pas votre loyer !". 

Or, j'ai 50 ans, depuis l'âge de 20 ans j'ai été étudiant, stagiaire, fonctionnaire et artiste et j'ai toujours versé mes loyers, payé mes crédits ! Et nous sommes nombreux dans ce cas. Le contrat de travail, quelle que soit sa durée (CDI ou CDD) ou le montant des revenus n'est pas et ne sera jamais un gage d'honnêteté ou de malhonnêteté. Des personnes avec d'excellentes situations professionnelles et de très bons revenus peuvent s'avérer être des locataires peu scrupuleux. Et vice-versa ! 

Je demande donc que soit mis un terme à cette discrimination exercée par les compagnies d'assurances, fondée sur la seule situation contractuelle des candidats aux logements locatifs. Je demande également à nos gouvernants, Mr le Président de la République, Mr le Premier Ministre et Mr le Ministre de la cohésion du territoire, de réunir tous les acteurs concernés afin de réfléchir à la mise en place d'un dispositif permettant à la fois un accès plus égalitaire et démocratique au parc immobilier locatif tout en offrant aux propriétaires-bailleurs les garanties nécessaires afin qu'ils puissent louer leur bien. A l'heure actuelle, les compagnies d'assurance ouvrent un parapluie qui a des airs de chapiteau. Côté locataires : Pas de CDD. Côté propriétaires : Des contrats avec une multitudes de conditions particulières et autres carences limitant au maximum la prise de risque. En résumé : "On veut bien vous assurer mais à condition qu'on soit à peu près certains qu'il n'y aura pas de problème !"

Enfin et pour finir, les mesures prises par le Président de la République et son gouvernement en matière d'emploi, vont sans nul doute conduire à une multiplication des contrats courts et à une précarisation des situations professionnelles avec pour conséquences, si rien ne change, de plus en plus de candidats au logement locatif inéligibles, une pression croissante de la demande et donc une hausse des loyers etc...

Plus vous serez nombreux à signer cette pétition, plus nous aurons de poids afin que les choses changent !

Merci



Jean-Charles compte sur vous aujourd'hui

Jean-Charles DELAUME a besoin de votre aide pour sa pétition “Mr Le Ministre de la Cohésion du territoire”. Rejoignez Jean-Charles et 126 signataires.