Soutien aux Artisans/commerçants des fêtes médiévales et manifestations événementielles.

0 a signé. Prochain objectif : 5 000 !

JOEL rouviere
JOEL rouviere a signé la pétition

Pour soutenir ce courrier envoyé par notre collectif au Ministre de l'économie et des finances Mr Le Maire. Nous avons besoin de votre signature.

MANIFESTATIONS ÉVÉNEMENTIELLES INTERDITES.

DONC PLUS DE TRAVAIL ET AUCUN REVENU POUR CETTE SAISON 2020.

NOUS, Artisans/commerçants devons faire face à cette crise sanitaire et économique, nous avons besoin de tous les soutiens pour faire remonter à notre gouvernement notre désespoir et le désastre financier auquel nous devons faire face sans travail pendant plusieurs mois et même pour beaucoup d'entre nous pour une année complète. NOUS, Artisans/commerçants qui parcourons la France et installons nos échoppes dans des villages qui parfois n'ont que ces fêtes comme animations. NOUS qui apportons notre savoir-faire et notre bonne humeur. NOUS qui travaillons en collaboration avec les communes et les associations, nous demandons a notre gouvernement de mettre en place une aide financière afin que nos petites entreprises indépendantes puissent perdurer dans le temps et que les artisans qui exposent et vendent leur fabrication sur des manifestations événementielles puissent survivre.

                       --------------------------------------------------------------------

Monsieur le Ministre


Une crise sanitaire sans précédent dans notre pays nous oblige à rester confinés au
maximum, une distanciation sociale ainsi que l'interdiction de rassemblements empêchent ma corporation à reprendre le travail.

Vous n'êtes pas sans ignorer la situation difficile rencontrée par les
Artisans/commerçants mais nous tenons à retenir votre attention sur nous
Artisans/commerçants qui parcourons la France à la demande des communes , mairies et associations pour des manifestations événementielles historiques.

Nous, Artisans qui ne rentrons pas dans les critères des intermittents du spectacle et qui pourtant faisons partie prenante de la réussite de ces manifestations.
Nous travaillons le cuir,  le bois, la poterie, le bijou, l'hypocras, les mets d'antan,  le verre, l'osier, nous nous investissons, nous partageons notre art par de la démonstration, nous donnons de la joie et du plaisir dans les ruelles des villages de France souvent oubliés.

QU'ALLONS NOUS DEVENIR Mr le Ministre ?

Sans salaire, sans aides, sans chômage. Nos charges restent et l'investissement que ce soit de temps ou d'argent pour la préparation de notre saison est bloqué dans nos ateliers en arrêt complet.

Nos contrats d'implantation de nos échoppes sont généralement actés par les Mairies et elles ne peuvent au vu des directives actuelles tenir les engagements faits pour notre venue.
Nous ne pouvons pas leur en vouloir étant donné que ce genre de manifestations se préparent et se  budgétisent en amont, que de nombreuses réunions doivent se faire et que les directives actuelles et celles des mois à venir empêchent les rassemblements et donc les fêtes et festivals.

Je reviens a ma question QU'ALLONS NOUS DEVENIR ?

Un grand nombre d'entre nous ( notre corporation est très vaste) ne pourra pas tenir
sans travail jusqu'en Mars 2021 ou nos contrats seront reconduits par de nombreuses communes.
Pouvez-vous rester sourd et aveugle face au désastre qui se déroule devant vous?

Nous sommes conscients de l'investissement financier, des aides du gouvernement
pour de nombreux Français mais n'ayant plus aucun contrat pour la saison 2020 , nous souhaitons être éligibles aux droits des intermittents du spectacle ou à défaut percevoir une allocation de chômage qui nous permettra d'attendre sereinement le retour d'une vie active.

Mr le Ministre, je sollicite votre bienveillance et je vous remercie de statuer sur notre situation très spécifique.


Je vous prie d'agréer,  Mr le Ministre, l'expression de notre considération.