Pétition fermée

Non à l'expropriation de la Ferme de la Barrière (Famille Weber)

Cette pétition avait 4 054 signataires


La famille Weber qui exploite sa petite ferme en agriculture biologique paysanne à l'entrée de Jodoigne est menacée d'expropriation par la ville.
Le motif? Un zoning industriel ou d'intérêt économique y serait construit à la place.

La ferme de la Barrière c'est l'unique exploitation biologique de la commune de Jodoigne. Dans le magasin à la ferme, où Pierrot nous accueille toujours chaleureusement, on y trouve que des bons produits frais, sains, biologiques et locaux.

A la Ferme de la Barrière on trouve également le service traiteur "De la Ferme à l'Assiette' tenu par le fils, Nicolas, ainsi que la boutique de vêtements Komode tenu par la maman, Nadine.

L'expropriation de la famille Weber verrait le travail de 3 générations de paysans s'effondrer du jour au lendemain. Ils perdraient tous leur travail, leur lieu de vie, leurs racines.

D'un point de vue économique il est aberrant de vouloir supprimer 3 commerces qui tournent bien et qui offrent une diversité de services, réels atouts pour la ville.
D'un point de vue écologique il est aberrant de vouloir supprimer une zone 100% naturelle (terre de culture biologique, agroforesterie (reboisement), ruchers, ...).

En tant que citoyens, nous souhaitons encore pouvoir acheter des produits sains et locaux et ainsi participer à la préservation de l'environnement.

Nous demandons à la ville de Jodoigne de renoncer à l'expropriation de la famille Weber (Ferme de la Barrière) et nous l'invitons à trouver d'autres solutions. Ce ne sont pas les terrains qui manques autours de la ville.



In the Green ASBL compte sur vous aujourd'hui

In the Green ASBL a besoin de votre aide pour sa pétition “Mr KALUT Valéry, Echevin à la commune de Jodoigne: Non à l'expropriation de la Ferme de la Barrière (Famille Weber)”. Rejoignez In the Green ASBL et 4 053 signataires.