MODIFIONS LE PROJET DE RÉVISION GÉNÉRALE DU PLU DE VALBONNE

0 a signé. Allez jusqu'à 1 500 !


Depuis plusieurs années, la municipalité de Valbonne a lancé contre l’avis des Valbonnais des projets de construction sur des zones forestières qui vont bouleverser la physionomie de la commune, si elles se réalisaient : Open Sky (19 000 signataires contre), les Bourelles (9 000 signataires contre), Pré de Bâti…

Elle a aussi fait adopter des modifications du PLU existant en fonction de la loi ALUR entraînant une densification des zones urbaines alors que Valbonne est inscrit en site patrimonial remarquable.

cette même municipalité cherche à pousuivre des constructions en précipitant une Révision Générale du PLU juste avant les élections municipales sans mandat démocratique sur le sujet, les rendant ainsi irrévocables !

Le projet actuel de Révision comprend des mesure amenant  à :

  1. Construire sur des secteurs forestiers
  2. densifier des secteurs construits

Valbonne doit garder son caractère semi-rural à faible densité urbaine qui donne une qualité de vie reconnue dans les sondages. Défendons cette identité ! Quant aux logements, prenons en compte tous les projets en cours dans les environs de Sophia avant de planifier des constructions sur un rythme accéléré. On peut remplacer des immeubles de bureau inutilisés en appartements et faire quelques logements hors des zones forestières de façon raisonnable dans Valbonne. Pas de gros ensembles de 260 logements !

CONSTRUIRE SUR DES SECTEURS FORESTIERS

La municipalité entend :

  • Laisser construire des bureaux pour les services intercommunaux et élus de la CASA sur des zones naturelles riches en biodiversité du Fugueiret
  • Urbaniser des « dents creuses » de zones végétales (comme elle avait essayé en vain pour Peidessalle) malgré un plan paysage de Sophia Antipolis qui prévoit la protection des coupures d’urbanisation (afin d’éviter la « perte d’identité, l’absence de vues, de respiration, la fragmentation des milieux,la réduction ou disparition des corridors biologiques »)
  • Confirmer les projets Open Sky et Bourelles en rajoutant de nouvelles constructions aux Clausonnes
  • Soutenir le projet de route Villeneuve-Loubet/Valbonne par le secteur des Macarons, impactant dramatiquement le quartier de l’Ile verte, détruisant de la forêt et préparant ainsi un futur 3ème centre urbain

Une centaine d’hectares de forêt serait ainsi menacée entre nouveaux projets et anciens non encore mis en œuvre avec toutes ses conséquences sur la biodiversité

DENSIFIER LES SECTEURS CONSTRUITS

La municipalité avait présenté un avant-projet qui prévoyait de changer les règles de constructibilité en remplaçant le coefficient de pleine terre qui limite actuellement la densité de construction par un « coefficient de biotope par surface ». Derrière ce vocable obscur se cache la volonté de réduire la partie de pleine terre en la remplaçant par de la végétalisation de parties ou de la totalité des constructions.

A la suite des réactions des valbonnais lors des réunions d'information de la mairie et lors d'une réunion avec des associations environnementales, le maire de VALBONNE à revu ces dispositions:Le remplacement de pleine terre par la végétalisation de batiment ne sera effective que pour les bâtiments d'activités (entreprise),limité dans son utilisation (notamment pour couvrir des parkings) et dans son coefficient .les terrains pour habitation seront finalement peu touchés  (différenciation entre chemin à goudron et à gravier,qui n'ont pas le même impact de permeabilisation des eaux de pluie).Le risque de surdensification lié a l'introduction de ce coefficient semble donc maîtrisé  si ce projet est confirmé et sous réserve d'une réévaluation dans 2 ans'Nous  nous félicitons de cette modification et de la concertation engagée par le maire sur ce point.

D'autres demandes ont été formulées lors de cette réunion par les associations pour lesquelles nous attendons une réponse de la mairie:

- prise en compte du nouveau  STRADDET (Schéma regional d'aménagement de développement durable et d'égalité des territoires) qui définit des règles de protection environnementale et l'instauration de sous-trames pour les habitats semi-naturels.

-reduction des gros projets de construction et sacralisation des corridors écologiques  (demande d'une nouvelle étude de projet par le constructeur des Bourelles)

-instauration d'un couloir sous la ligne à très haute tension

-protection des terres agricoles et oliveraies

L’association Sauvons la forêt Valbonnaise demande ainsi au maire de Valbonne de :

  • Respecter l’identité semi-rurale de la commune
  • Maintenir intégralement les surfaces de forêt sur la commune
  • sanctuariser les corridors écologiques de toute construction
  • renoncer à installer des bureaux sur la zone du Fugueiret
  • revoir les projets des Bourelles et d'Open sky
  • Eviter la sur-densification des secteurs construits et des « dents creuses »

Aidez notre association à défendre l’identité semi-rurale de Valbonne. Signez la pétition et cotisez sur notre site slfv.org

Vous pouvez nous joindre par courriel à l’adresse : sauvonslaforetvalbonnaise@gmail.com ou via notre page facebook « Sauvons La Foret Valbonnaise »


Voulez-vous partager la pétition ?