Grand service public de la santé et Nationalisation de l’industrie pharmaceutique

Grand service public de la santé et Nationalisation de l’industrie pharmaceutique

0 a signé. Prochain objectif : 1 000 !

Colin FALCONER
Colin FALCONER a signé la pétition

Pour un grand service public de la santé

Pour la nationalisation de l’industrie pharmaceutique

Une grave crise sanitaire secoue toute la planète, celle engendrée par le Covid-19. Elle touche plus particulièrement l’Europe. La France n’est pas épargnée.

Comment notre pays fait-il face à cette crise ? En a-t-il les moyens ? Le pouvoir politique la gère-t-il avec efficacité et intelligence ?

Un premier constat s’impose. Les moyens en notre possession sont insuffisants. Manque des lits d’hôpitaux, surtout en réanimation, manque de matériels et de produits de première nécessité, insuffisance de tests, stocks de médicaments au bord de la rupture, manque de respirateurs, etc.

Et le nombre de malades ne cesse d’augmenter.

Pourquoi en est-on arrivé là ?

Disons-le clairement. C’est le résultat de politiques d’austérité menées par les gouvernements qui se sont succédé depuis des décennies. On a supprimé drastiquement des dizaines de milliers de lits. Ces politiques sont conformes aux injonctions d’une Europe ultralibérale, des multinationales et des marchés financiers. On le paie chèrement de nos jours.

De même pour les médicaments. L’industrie pharmaceutique, dominée par de grands groupes internationaux, a massivement délocalisé ses productions, surtout des substances actives, en Chine et en Inde, au nom de la sacro-sainte rentabilité financière. Résultat. Aujourd’hui, notre pays est totalement sous dépendance.

Disons-le haut et fort.

La santé n’a pas de prix.

Les médicaments et le matériel médical ne sont pas des marchandises ordinaires.

La santé est un bien commun.

La santé doit être prioritaire dans tous les actes de la vie. Elle doit être protégée.

Elle doit bénéficier des moyens idoines « quoi qu’il en coûte » comme le disait récemment le président de la République, lors d’une intervention télévisée.

Mais il ne suffit pas que ce dernier le dise, même avec emphase, et d’en appeler à un effort collectif, à une illusoire unité nationale, tout en occultant ses propres responsabilités. Exemple. On loue les efforts du monde hospitalier. Il y a quelque temps, pas si lointain, le pouvoir réprimait durement les manifestations des hospitaliers.

Ce pouvoir est incapable de résoudre la crise. On le mesure au quotidien, avec ses positions contradictoires. Il continue à manœuvrer, à enfumer, à bavarder. Une chose est certaine. Il ne changera pas d’un iota sa politique, y compris en matière sanitaire. Chassez le naturel, il revient au galop.

Il faut agir. Tout de suite, sans attendre le dé-confinement.

Exigeons la création d’un grand service public de la santé.

Pour ce qui concerne le médicament, il faut mettre un terme à cette Mafia – les multinationales - qui gangrène le secteur tant au niveau de la recherche que de la production en réalisant d’énormes profits sur le dos de la Sécurité sociale et des patients. Il y a un besoin urgent d’assainissement de ce secteur.

Exigeons la nationalisation de l’industrie pharmaceutique, au service exclusif de la santé et des populations.

Signons et faisons signer cette pétition

Cette pétition citoyenne, initiée en Corse, a été parrainée par des personnes aux parcours différents, des acteurs sociaux, des militants engagés dans le monde associatif, culturel, syndical, politique. L’île est gravement impactée par la crise sanitaire et sociale engendrée par le CORONAVIRUS. Le personnel soignant est en première ligne et sans lui la situation serait encore plus dramatique. Il est très important, d’ores et déjà et sans attendre, de tirer les enseignements de cette situation inédite et de s’engager pour que le jour d’après soit réellement diffèrent.

ALESANDRI Jean, Enseignant retraité - militant associatif, ALESANDRI Juliette, Enseignante retraitée, ARMATA Robert, Production électrique - militant associatif et politique, BARRERE Magali, Enseignante, BAUDIN André, journaliste auteur, BERNARDINI Xavier, Retraité EDF Centrale de Lucciana, BIZON Jean‐Pierre, Retraité Marine Marchande, BLOCIER Antoine, Cadre territorial à la retraite, BOUQUET  Bernard  Professeur honoraire Éducation Nationale, BUENO  Vincent, Enseignant, BUISSON Muriel,  Cadre hospitalière – syndicaliste hôpital Ajaccio, CALATRABA Éric, Enseignant, CASALTA Jean‐François,  Artisan, CALLEWAERT Nicole,  Électricité de France, CASAMARTA  Jacques, Activités Sociales de l’Énergie -  militant associatif et politique, CASAMARTA Thomas, Infirmier, CECCALDI   Jean‐Paul,  Romancier, CHANRION Chloé, Préparatrice en pharmacie, CHAMPEAU Dylan, Étudiant en droit, COTI Jacques, Retraité, DALBERA Daniel, Ancien député, DEL PAPPAS Gilles, Écrivain, FERRANDI  Étienne, Maire d’Alata, FORTIN André, Magistrat honoraire, FRANCESCHI Claude, Retraité Éducation Nationale, GERMAN  Jean‐Louis, Production électrique, GERONIMI Dominique, Retraité Éducation Nationale, GIE Christine, Couturière, GONZALEZ Alexandre,  Syndicaliste, ISTRIA  Philippe, Ingénieur – urbaniste, JIOLAT Jacqueline,  Retraitée France Télécom Orange, JIOLAT Marcel, Retraité France Télécom Orange, JOUABLIA  Mohamed , Médiateur social - militant associatif, KENTARO Okuba, homme de lettres, LARENAUDIE Pascale, Secteur énergie - militante associative, LAURENTI Catherine,  Éducation Nationale, LEROY Stéphane, Salarié – syndicaliste, LEVEQUE Christophe, Fonctionnaire – syndicaliste, MAFFEO Jean‐Louis, Retraité du BTP, MAESTRACCI Ghjiseppu, Enseignant retraité - militant anti raciste, MAESTRATI Dominique, Documentaliste,  MELA  Françoise, Retraitée de l’enseignement, MONDOLONI Jacques, Écrivain, OLIETE Christiane, Retraitée EDF, OLLANDINI Philippe, Ingénieur, ORSI Jean‐Pierre, Auteur, ORSINI Jean Marie, Secteur artistique, théâtre, OTTAVI Dominique, auteur compositeur interprète, OTTAVY Jules, Chanteur interprète, PALANDRI Christine, fonctionnaire, PATERNOLLI Philippe, agent finances publiques, PEDINIELLI Michèle, auteure, PERETTI  Francis,  Artisan - militant politique Ensemble, PERETTI  Betty,  Éducatrice spécialisée, PERRIN Claude, Ingénieur forestier , PETIT Jean-Pierre, journaliste honoraire auteur, PIREDDU  René,  Activités Sociales de l’Énergie, PIREDDU-OTTAVY Françoise, Retraitée agent de mairie, POHU Franck, Journaliste, POMMIER  Sylviane, Aide‐soignante, PREVERT Yann, Activités Sociales de l’Énergie - militant associatif, PUPPONI Fatima, Cadre ressources humaines, RAFFAELLI Amélie, Intervenante en langue et culture corses, RENUCCI Maurice, Retraité EDF – militant associatif, RISTERUCCI Josette, syndicaliste hôpital Bastia, ROPERS  Jean‐Michel, Secteur artistique, comédien réalisateur, metteur en scène, auteur, artiste pluriindiscipliné, SAMPIERI Dominique, Cadre de direction hospitalier, SANTINI  Jean‐Pierre, Éditeur‐auteur, SANTONI Thomas, Étudiant en histoire, SIDDI Aldo, Retraité finances - syndicaliste , SGATNI Leila, En invalidité - militante associative, THIRIET Pascal, professeur de math retraité, THOINET  Angela,  Enseignante, THOMAS Jean‐Jacques,  Retraité CCAS EDF, TOLINI Madeleine, Retraitée de l’enseignement, TORRE Jean‐Yves, Paysan et artisan,