exigeons le dons des masques par Carrefour et Leclerc! #Bas les masques #boycott citoyen

exigeons le dons des masques par Carrefour et Leclerc! #Bas les masques #boycott citoyen

0 a signé. Prochain objectif : 200 !
Quand elle atteindra 200 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
collectif LESADULTESDELARÉPUBLIQUE a lancé cette pétition adressée à Mr Alexandre Bompard et à

Messieurs, Alexandre Bompard, PDG du groupe Carrefour et Michel-Edouard Leclerc, PDG du groupe Leclerc.

Nous, simples citoyennes, simples citoyens, nous vous adressons cette pétition.

Nous exigeons que tous les masques détenus par vos groupes et toutes les commandes à venir ne soit pas vendus mais donnés gracieusement et que vous en assumiez le coût!

Nous exigeons que les masques chirurgicaux soient ré-orientés prioritairement vers les soignants de tous ordres, les personnes fragiles, les pharmacies et les malades du covid-19, et ce, principalement dans les zones dites rouges et oranges !

Nous exigeons que les masques « grand public » soient donnés gracieusement à la population ; que leur distribution ordonnée et rationnée soit faite à l'entrée de vos magasin à toute personne s'y présentant, sans obligation d'achat !

Nous exigeons, en somme, que vous répondiez au devoir de solidarité en apportant votre soutien aux efforts de la Nation face au coronavirus SARS-CoV-2.

 

Nous, simples citoyennes, simples citoyens,par cette pétition et par notre engagement à boycotter vos magasins,

répondons à l'appel de nos soignants et soignantes lancé sous le hashtag #Bas les masques:  https://www.youtube.com/watch?v=kG_icae51_s;

à l'appel de nos couturières et couturiers s'inscrivant sous la même bannière #Bas les masques:  https://www.change.org/p/minist%C3%A8re-de-l-%C3%A9conomie-masques-blouses-hold-up-sur-le-metier-de-couturier-ere;

apportons notre soutien à la lettre ouverte adressée au Ministre des Solidarités et de la Santé Olivier Véran par la Fédération des Syndicats Pharmaceutiques de France: http://www.fspf.fr/sites/default/files/2020.04.30-lettre_ouverte_m._veran.pdf;

apportons notre soutien à la protestation de tous les ordres soignants, médecins, infirmiers,sages-femmes, chirurgiens-dentistes, masseurs-kinésithérapeutes, pharmaciens et pédicure-podologues: http://www.ordre.pharmacien.fr/content/download/500436/2275475/version/2/file/CP-CLIO-sant%C3%A9-masques.pdf

 

Ainsi, sans une réponse rapide et intelligente de vos entreprises,

Nous, simples citoyennes, simples citoyens,

Nous nous engageons à boycotter totalement vos magasins pour ceux d'entre nous qui le peuvent ou, a minima, à boycotter vos marques distributeurs, principalement la « marque carrefour » et la « marque repère », mais aussi l'ensemble des sous-marques distributeur disponibles ici : https://www.carrefour.fr/marques; https://www.e-leclerc.com/catalogue/marques-distributeurs

Nous vous détaillons ici les raisons de cet engagement :

Nous sommes consternés de voir la grande distribution proposer des millions de masques chirurgicaux à la vente alors que nos soignants, nos aides à domicile, nos personnels des EHPAD, et tous les travailleurs de la fameuse « première ligne » en manquent cruellement depuis le début de la crise et en manquent encore aujourd'hui dans de trop nombreux secteurs.

Les annonces de ces derniers jours sur les stocks, les commandes et les prix se contredisent et s’embourbent. Nous n'entrons pas ici dans cette polémique des chiffres, des dates et des lois. Il ne s'agit pas de lois, de règlements, de libre concurrence ou de « mission de service public »;

il s'agit d'un symbole.

 

L'état aurait dû assurer l'approvisionnement correct en masques pour les soignants comme pour la population, il a manqué cruellement à son devoir. L'état aurait dû financer le coût des masques grand public et vous auriez pu être simplement distributeurs de ces masques financés par l'impôt, il a manqué, là aussi, à son devoir. Vous n'êtes pas plus responsables que nous de cette situation mais vous détenez ici et maintenant la possibilité de ne pas suivre ce triste exemple. De faire ce qui est juste, de participer à l'effort national.

Vos annonces maladroites font que vous cristallisez aujourd'hui les colères qui se développent de toutes parts dans le pays. Mais ne vous y trompez pas, vous n'en êtes pas les injustes victimes. Notre colère et notre indignation sont bien légitimes !

Vos entreprises de grande distribution sont, en ce moment tragique, les « grandes gagnantes » économiques de cette crise; encore plus qu'à l'habitude.

 


Pendant que nos soignants se démènent pour sauver des vies, que chacun tente d'aider, de participer à l'effort national contre le virus, que chacun tente de sauver son emploi, son entreprise, de maintenir ce qu'il peut du tissu économique et social de la France. Tandis que des couturières bénévoles ou précaires travaillent sans relâche pour fournir des masques à tous.

Vous, les grands gagnants, Vous les « géants », Vous osez VENDRE des masques !?! chirurgicaux et « grand public »!

Même à prix coûtant, c'est indécent ! Même si ce n'est « que » quelques dizaines de millions pour le 4 mai, même si cette « sécurisation » ne relevait finalement que de commandes en cours, c'est indécent !

 

Vous qui êtes les grands gagnants de cette crise, vous qui amassez des millions d'euros de bénéfices quotidiennement quand le pays perds des milliards dans tous les secteurs. Vous avez ici une occasion forte, historique et symbolique de participer à l'effort national.

 


Vous pouvez réellement assurer une « mission de service public », en mettant gracieusement à disposition l'ensemble des stocks de masques chirurgicaux présents et à venir pour les hôpitaux publics, associations d'utilité publique qui en feraient la demande et les pharmacies qui pourront les distribuer gratuitement aux personnes en ayant le plus besoin.

Nous pensons que ces masques chirurgicaux doivent être orientés en priorité vers les soignants de tous ordres, en second lieu, vers tous les professionnels du soin et bénévoles en contact étroit avec un grand nombre de personnes et enfin, aux personnes malades, aux plus précaires et aux plus fragiles. Et cela en priorité dans les départements les plus touchés par le covid-19.

Ils continueront d'en manquer dans les mois à venir malgré les quelques commandes de l'Etat qui commence à arriver. Et quand bien même la notion de pénurie ne serait plus d'actualité, chaque euro économisé par l'Hôpital Public et par ces associations d'utilité publique sera, nous en sommes certain, utilisé pour le bien du plus grand nombre.

 

En conséquence, Nous, simples citoyennes, simples citoyens, refusons d'acheter ces masques !

Nous exigeons qu'ils soient donnés ; pas vendus, ni offerts ; mais donnés !

 

Par ailleurs, des masques « grand public » en tissu sont déjà disponibles dans vos magasins, des milliers de gens en ont confectionné, et continuent de le faire, en distribuent à leurs proches, en vendent à bas prix ou en donnent ; l'offre de masque en tissu se bâtit jusqu'alors sur la sueur et l'engagement de couturières professionnelles ou amatrices, bénévoles ou sous-payés. Encore un métier indispensable, féminisé, mal reconnu, mal rémunéré, invisible..

En vendant des masques chirurgicaux jetables importés de chine au grand public de tous les départements, vous bafouez tous leurs efforts solidaires et pire, vous les empêchez de pérenniser une activité rémunératrice qui leur évitera de se précariser dans un avenir proche.

 

 

Par cette pétition, nous exigeons de vous, Alexandre Bompard, PDG du groupe Carrefour et Michel-Edouard Leclerc, PDG du groupe Leclerc,

que vous donniez gracieusement l'ensemble des masques chirurgicaux dont vous disposez, ainsi que toutes les livraisons à venir des commandes signées, aux hôpitaux et associations d'utilité publique ainsi qu'aux officines de pharmacie qui se chargerons de les distribuer intelligemment aux personnes en ayant un réel besoin.

Nous exigeons que les masques « grand public » soit donné à l'entrée de vos magasin à toute personne qui en fera la demande, en limitant cette remise à quelques exemplaires par personnes pour en équiper le plus grand nombre.

Nous exigeons que vous remplissiez votre devoir citoyen de solidarité et de participation aux efforts de la Nation.

 

Sans une réponse rapide et cohérente de votre part avant le 11 mai ; Nous, simples citoyennes, simples citoyens, nous nous engageons par notre signature ici à un boycott total de l'ensemble des magasins du groupe Carrefour et Leclerc (ou le boycott de l'ensemble de vos marques distributeurs pour ceux d'entre nous qui n'auraient d'autres choix que de se fournir chez vous pour différentes raisons personnelles).

 

Portant l'espoir que notre appel sera entendu,

nous vous présentons nos sincères salutations civiques.

 

Le collectif des adultes de la République, simples citoyennes, simples citoyens

0 a signé. Prochain objectif : 200 !
Quand elle atteindra 200 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !