NON AU DICTAT ET AU RACKET PAR LES PARKINGEURS EN ALGERIE

0 a signé. Allez jusqu'à 7 500 !


PETITION CONTRE L'INTERDICTION DE L'ACTIVITE DE PARKINGEUR SUR LA VOIE PUBLIQUE ET LES PLAGES 

L’Algérie, est le plus grand pays d'Afrique en superficie, elle présente une cote longue de 1620 km et de très nombreuses  agglomérations et villes ou l'activité de parkingeur est tolérée par les autorités.

Chez nous est considéré comme parking tout terrain vague, trottoir, terrain attenant à un hôpital, bord de plage, et autres ou il y a une attraction ou activité commerciale ( Proximité des marchés hebdomadaires, proximité des foires etc )

Le citoyen en déplacement pour ses activités quotidiennes, est appelé à payer un droit de stationnement de son véhicule à chaque fois qu'il  s’arrête. A titre d’exemple s'il doit s’arrêter chez le boulanger il doit payer, s'il s’arrête plus loin pour aller à la mairie il doit payer, s'il s’arrête pour aller visiter un malade à l’hôpital il doit payer, et à la fin de la journée il se retrouve à payer des sommes qui accumulées s’avèrent relativement importantes.

En été le problème est aggravé, vu que toute place, qui est attenante à une plage est considérée comme parking et les tarifs sont doublés, des fois quadruplés, et bien sur accompagnés d'une obligation de payer la location d'un parasol, des chaises et une table même si vous en avez, sinon vous changez de place.

Meme les parkingueurs qui ont des cahiers de charge, après adjudication ou concession auprès des communes surtout, ne respectent pas les prix portés sur le cahier de charge, qui sont en général de 30 DA et ils font payer le citoyen 50 voire 100 DA.

Ces dernières années, cette activité très florissante, qui permet un gain allant des fois jusqu'à 12 000 DA par jour soit une mensualité de 360 000 DA qui équivaut au salaire d'un Député ou d'un Directeur général d'une entreprise.

Un médecin spécialiste, un professeur universitaire, un pilote d'avion , ne perçoit pas un salaire pareil.

Si le citoyen ose réclamer, ou ne pas payer soit son véhicule est endommagé, soit il est agressé, et nous avons eu des cas monstrueux ou une fillette de 4 années a été balafrée car son père ne voulait pas payer , ou il y a eu des citoyens tabassés à mort, ou il ya eu des citoyens poignardés et la liste est longue. 

Cet état de fait crée par le fait du chômage, n'est pas une solution en soit , car en réglant un problème on en crée un autre plus grand et plus important avec des conséquences qui peuvent être désastreuses. 

Nous avons fait la tentative de vouloir recruter des parkingeurs dans des chantiers de bâtiment , ou des activités agricoles, ils ont décliné à chaque fois car ce n'est pas aussi reposant qu’être Parkingeur, assis  sur une chaise et faire semblant de surveiller les véhicules car réellement ils ne surveillent rien

Au vu des différents dérapages, ou il y a eu mort d'innocents, et par crainte d'en avoir encore d'autres, nous demandons aux hautes autorités du pays de se pencher sur ce GRAVE PROBLEME QUI CAUSE D'ENORMES DESAGREMENTS AU CITOYEN, ET QUI PEUT CAUSER ENORMEMENT DE DEGATS COLATERAUX car le citoyen Algérien n'en peut plus de se battre chaque jour, ou de se voir voler et se taire.

DONC REVEILLONS NOUS

SOYEZ NOMBREUX A SIGNER CETTE PETITION QUI SERA ADRESSEE AUX AUTORITES CONCERNEES.

VIVE L'ALGERIE DE TOUS LES ALGERIENS 



HALTE AUX PARKINGS SAUVAGES compte sur vous aujourd'hui

HALTE AUX PARKINGS SAUVAGES a besoin de votre aide pour sa pétition “MOUVEMENT CITOYEN : NON AU DICTAT ET AU RACKET PAR LES PARKINGEURS EN ALGERIE”. Rejoignez HALTE AUX PARKINGS SAUVAGES et 5 099 signataires.