Stop Government attacks on human rights in Algeria

Il ne suffit pas de renverser un dictateur pour libérer un peuple de la dictature qui l'oppresse, encore faut-il lui construire :

A/ une démocratie, fondée sur la garantie du respect des DH-UIII=(Droits Humains Fondamentaux Universels, inconditionnels, indivisibles, et imprescriptibles) par tou(te)s les institutions , entreprises, et les citoyen(ne)s :
B/ qui place sa gouvernance par des élections régulières/pour tou(te)s sans discrimination (couleur, langue, religion, sexe, âge, profession, ...)/avec le peuple qui doit pouvoir participer/délibérer au pouvoir ;

C/ Sous contrôle et sanctions de 4 piliers essentiels :

1/ Syndicats - dans le domaine du travail ;

2/ Services publics et allocations de sécurité sociale, dans tous les domaines de survie essentiels dans la dignité,
--> assurant une compensation des inégalités par une redistribution équitable (chacun donne selon ses moyens et reçoit selon ses besoins fondamentaux) et non égalitaire (chacun donne et reçoit autant
=> aucune redistribution !!!) des Droits, Devoirs, Ressources, Chances, Malchances, Moyens, Savoirs (sciences, idéologies (Systèmes philo, religieux, politiques) ;

3/ Assoc/ONGs pour boucher tous les trous entre ces 2 premiers piliers (progrès futurs), et la prise en compte de toute la diversité des contraintes et aspirations rencontrées par chacun,
pour permettre à tou(te)s de pouvoir choisir librement, sans souci d'argent, de santé, de formation ...qui lui serait injustement discriminatoire et l'obligerait ainsi à choisir irresponsablement, sans dignité/vertu respectueuse des valeurs Humaines les plus fondamentales

4/ Conventions de Genève sur le droit d'asile : que peuvent réclamer toute personne issue d'un régime lui refusant la garantie effective (sur le terain ) de l'acdès aux DH-UIII; ou au moins l'1 des 3 piliers précédents qui devraient permettre leur réalisation effective.

D/ Les DH-UIII sont Fondamentaux car déclarés mondialement (signés et ratifiés depuis la fin de la 2e guerre mondiale, en 1945 "Plus jamais ça !!!", comme le minimum de dignité devant permettre à chacun de pouvoir choisir librement,
quelles que soient ses contraintes (handicap, richesse, formation, langue, savoirs, âge, couleur (peau, cheveux, yeux...), sexe, ...) ou ses aspirations respectueuses,
sans quoi les pauvres, étant les plus nombreux, seraient condamnés à ne pouvoir acheter que les produits/services les moins respectueux de ces valeurs universelles, et donc à promouvoir/construire un enfer pour tous,
au lieu de pouvoir construire tous ensemble, par le partage de ces valeurs fondamentales, le Paradis pour tous dont nous rêvons tou(te)s !!!

Marc GILSON, Bruxelles, Belgium
3 years ago
Shared on Facebook
Tweet