Acceptez d'inscrire au Contrat de Plan Etat-Région en discussion la rénovation de la section de ligne Laqueuille –Eygurande

Pétition fermée

Acceptez d'inscrire au Contrat de Plan Etat-Région en discussion la rénovation de la section de ligne Laqueuille –Eygurande

Cette pétition avait 885 signataires

Association des Usagers des Transports d' AUVERGNE a lancé cette pétition adressée à Monsieur Souchon (Président du Conseil régional d'Auvergne)

 

RFF a annoncé la fermeture, en juillet prochain, en raison de sa dégradation, de la section Laqueuille – Eygurande de la ligne Clermont-Ferrand – Limoges/Brive. 

Cette fermeture entraînera la disparition des relations ferroviaires directes entre Clermont-Ferrand et Limoges, Brive et Bordeaux. Les voyageurs se dirigeant vers ces destinations ou en provenant devront obligatoirement changer de mode de transport en gare d'Ussel, le trajet entre Clermont et Ussel s'effectuant désormais en car TER-Auvergne. 

Cette dégradation de l'offre - dissuasive - résulte du refus, par la Région Auvergne, d'inscrire au prochain Contrat de Plan Etat-Région (CPER) la rénovation de la section menacée de fermeture. Pourtant l'Auvergne n'aurait à financer qu'une partie des 7 M€ auxquels sont estimés les travaux, puisqu'elle pourrait bénéficier d'une participation de RFF, de l'Etat, ainsi que de la Région Limousin, son président s'y étant engagé par écrit. 

Ainsi, l'itinéraire direct de Clermont-Ferrand vers l'Ouest sera coupé en raison du refus de rénover les seuls 22 km de la section Laqueuille – Eygurande, soit 10 % du kilométrage total de l'axe Clermont-Ferrand – Limoges (207 km), alors que les autres sections ont récemment été remises à niveau à grands frais, notamment les 21 km de la double voie Clermont – Volvic dont l'une deviendra superflue s'il n'y a plus de circulations au-delà de Laqueuille. 

Les signataires demandent donc instamment  de revenir sur le refus d'inscrire au CPER en discussion la rénovation de la section Laqueuille – Eygurande. 

 

Pétition fermée

Cette pétition avait 885 signataires