Zéro Linky au Grand Hôtel de Font-Romeu

0 a signé. Prochain objectif : 200 !

viviane VIGNAUD
viviane VIGNAUD a signé la pétition

Inauguré en 1913, le Grand Hôtel de Font-Romeu est le berceau du développement touristique et économique du territoire de Cerdagne Capcir Haut-Conflent. Sa façade, sa toiture, son grand escalier et ses candélabres extérieurs sont inscrits aux monuments historiques pour leur caractéristiques combinant harmonieusement Art Déco et Art Nouveau.

Il y a 44 ans en 1975, après sa division, 188 appartements ont été vendus à des particuliers. C’est à la fois le bâtiment le plus ancien et celui dans lequel la concentration de compteurs Linky sera la plus importante du territoire. Il subsiste dans ses circuits électriques des éléments vétustes, car les rénovations électriques relevant de la responsabilité des copropriétaires ne sont pas soumises aux obligations de diagnostic avant-vente en raison du statut particulier de la copropriété (Société Anonyme Immobilière).  Si certains propriétaires ont rénové l’installation électrique de leur appartement, d’autres éléments électriques, y compris dans les parties communes, sont encore d’époque avec des interrupteurs en céramique.

De plus, le système de chauffage par injection de vapeur sous haute pression par compresseur, très moderne à l’époque mais qui n’a jamais été testé pour le Linky accroît le risque d’explosion. Une situation unique totalement incompatible avec la pose des nouveaux compteurs Linky !

D’ailleurs des incidents techniques sont déjà subvenus après la pose de quelques compteurs Linky au Grand Hôtel début septembre 2019. Le 10 septembre, le téléphone sans fil d’intérieur DECT d’une copropriétaire ne fonctionnait pas, puis il a de nouveau fonctionné le 11 septembre. Deux semaines plus tard, alors que ses batteries avaient été changées, impossible d’enchaîner deux appels téléphoniques : les batteries se déchargent à telle vitesse qu’il faut reposer le téléphone sur son socle pendant une quinzaine de minutes avant une nouvelle conversation. Ces incidents qui se produisent dans un appartement non équipé de Linky indiquent que l’ensemble de l’infrastructure électrique du Grand Hôtel est déjà impactée par la pose de quelques Linky.

Si un incendie venait à se déclencher, les pompiers pourraient d’autant moins le circonscrire que les colonnes montantes du Grand Hôtel (5 étages) sont sèches et ne contiennent pas d’eau ! Si le Grand Hôtel est détruit par un incendie, nous ne trouverons pas 1 milliard pour le reconstruire ! Nous ne voulons pas que le Grand Hôtel de Font-Romeu soit « Notre-Damisé » !

Pour protéger ce monument emblématique du patrimoine des Pyrénées Catalanes, nous vous demandons d’exclure définitivement le Grand Hôtel de Font-Romeu du programme de pose et d’ordonner le retrait immédiat de l’intégralité des Linky déjà posés.

Rappel : les compteurs Linky d’ENEDIS injectent un signal radiofréquence (63-95 kilohertz) dans les circuits électriques conçus pour le 50 hertz. Selon le CSTB (Centre scientifique et technique du bâtiment), « Les niveaux de champ magnétique généré par les trames de communication Linky sont entre 10 et 250 fois plus élevés que les niveaux de bruit ambiants ». Bernard Lassus, directeur du programme Linky, reconnaît un taux d’incidents de « 0,67 % », soit 1 incident tous les 150 compteurs Linky posés. Ces incidents incluent des incendies et des explosions. Un véritable fiasco industriel !

Plus d’info sur www.santepublique-editions.fr/Refus-Linky-PO.html