Droit de l'homme? Une mère interdit délibérément de voir ses enfants et petits-enfants

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


Le consul général de l’ambassade de France à Dakar a refusé la demande de visa pour ma belle-mère

Nous voulions la faire venir afin d’aider son fils dont la femme est hospitaliser pour une grossesse difficile et rendre visite à ses enfants et petits-enfants, je lui est envoyé deux recours gracieux sans réponse à ce jours motif du refus :  L’existence de doutes raisonnables quant à la volonté du demandeur de quitter le territoire de l’État membre avant l’expiration du visa, autrement dit, si l’étranger représente un « risque migratoire ». Motif opposé de façon trop systématique, notamment lorsque ces décisions portent atteinte au droit au respect de la vie privée et familiale tel que protégé par l’article 8 de la Convention Européenne des Droits de l'Homme.

Ma belle-mère est déjà venue trois fois et repartie trois fois en quatorze ans, mais cette fois- ci, il m’a fallu envoyer un dossier de pas loin de 40 pages dont un certificat médical et beaucoup de frais (moi un simple passeport me suffit pour aller à Dakar).

La France mon pays que j’aime le pays des droits de l’homme, mais dont les autorités m’interdisent de voir ma famille et  qui interdisent à une mère d’aider son fils de voir ses enfants et petits-enfants, ou sont les droits de l’homme ?

Je vais envoyer une seconde invitation à Monsieur Olivier SEROT ALMERAS Consul général à Dakar

Je compte sur votre soutien afin qu’il accepte ma demande, il est temps que cela change on ne peut pas laisser les autorités bafouer nos droits essentielles. Imaginez qu’une autorité de votre pays vous interdit le droit de voir vos parents, vos enfants, vos petits-enfants sans aucun motif, je sais cela vous parait inimaginable. Merci d’avance pour votre soutien.

 



Thierry compte sur vous aujourd'hui

Thierry BOUTRY a besoin de votre aide pour sa pétition “Monsieur Olivier SEROT ALMERAS Consul général à Dakar: Droit de l'homme? Une mère interdit délibérément de voir ses enfants et petits-enfants”. Rejoignez Thierry et 73 signataires.