Sauvons la cabane de Xavier!

0 a signé. Allez jusqu'à 150 000 !

Line RUELLE
Line RUELLE a signé la pétition

Enfant, Xavier Marmier avait un rêve : vivre dans une cabane perchée dans un arbre.

Devenu élagueur à l’âge adulte, il maitrise les outils et les techniques qui vont lui permettre de concrétiser son rêve.

En 2008, il achète un bout de forêt entre Cléron et Amondans.

En 2009, débute l'assemblage de la plateforme de base de sa cabane. A cette période, Madame Chantal Guillaume, Maire de Cléron (25330), estime qu’on peut tolérer cette construction, car c’est un défi technique. Cet ouvrage a été réalisé en 3 ans. Ses amis y ont largement contribué.

Depuis 2011, cette cabane est enfin habitable, Xavier y vit à l’année. Amoureux des arbres, de la faune, de la flore et de ses pairs, il n’a pas de grand besoin et ne demande aucunement à être raccordé, ni à l’eau, ni à l’électricité ; il aspire simplement à vivre chez lui, au milieu des arbres et des oiseaux, en harmonie avec la Nature.

Xavier a mûrement réfléchi ce projet, car il considère que c’est à l’Homme de s’adapter harmonieusement à son environnement.

En 2014, Monsieur Alain Galfione, Maire de Cléron, successeur de Madame Guillaume, lui propose de faire une demande de permis de construire avec son soutien. Xavier veut régulariser, il constitue son dossier et adresse sa demande, la réponse est négative.

 En 2017, la Mairie porte l'affaire devant le Tribunal de Grande Instance en exigeant la destruction des cabanes. Par le jugement rendu le 3 avril 2018, le tribunal déboute la mairie de ses demandes.

La Mairie fait appel au jugement et le 26 mars 2019, la Cour d'Appel infirme le jugement précédent et condamne Xavier à démolir les constructions dans un délai de 6 mois sous peine d'astreinte provisoire de 100€ par jour de retard pendant une durée de 6 mois et à payer 3000€ d'amende en plus des dépens.

Aujourd'hui Xavier s'est pourvu auprès de la Cour de Cassation pour sauver son lieu de vie.

Madame La Ministre, nous vous demandons de bien vouloir permettre à Xavier Marmier de régulariser sa situation en préservant son projet de vie écologiquement sain et nécessaire à son bien-être. 

Veuillez agréer, Madame La Ministre de la Transition écologique et solidaire, l’expression de notre très haute considération.