Pétition fermée
Adressée à Monsieur le recteur de l'académie de Bordeaux - Chancelier des universités d'Aquitaine

Pour le maintien des options artistiques au lycée

5 928
signataires

Suite à la décision du rectorat l’académie de Bordeaux de ne plus financer les options facultatives non linguistiques, dont les options artistiques, celles-ci risquent bel et bien de disparaître de l’ensemble des lycées du territoire.

Nous nous opposons à la disparition de ces enseignements et proposons la pétition ci-dessous afin de demander leur maintien. Nous vous remercions de votre soutien !

Monsieur le recteur de l’académie de Bordeaux, chancelier des universités d’Aquitaine,

En janvier dernier, le rectorat de l’académie de Bordeaux a annoncé sa volonté de ne plus financer les options facultatives non linguistiques  (arts plastiques, cinéma audiovisuel, danse, éducation physique et sportive, histoire des arts, musique, théâtre...), et ce dès la rentrée scolaire 2016 sur l’ensemble des lycées du territoire aquitain.

Il reviendrait à chaque établissement, s’il le souhaite et surtout s’il le peut, de financer ces options sur sa part d’autonomie.

Il ne peut s’agir là que d’une solution inéquitable et de court terme, qui met en péril l’existence de ces enseignements.

Si certains établissements peuvent avoir la possibilité dans un premier temps de financer ces options sur leurs fonds propres, cette pratique ne manquera pas de mettre ces dernières en concurrence avec d’autres enseignements, à leur tour fragilisés.

Ainsi, dès la rentrée 2016, ce seront plusieurs options facultatives non linguistiques de classe de seconde qui fermeront définitivement. Et d’ici deux ans, il est fort à craindre que cette disparition ne s’étende à tous les niveaux du lycée.

Suite à des mobilisations lycéennes, quelques heures ont récemment été réattribuées, mais de manière inégale sur le territoire. Elles ne sauraient en tout cas constituer une solution pérenne.

Ces options facultatives artistiques et sportives proposent, sur un volume horaire règlementaire de 3 heures hebdomadaires, des enseignements articulant pratiques artistiques et histoire des arts, tout en développant chez les élèves des capacités d’analyse et une certaine ouverture à ce qui est autre.

La répartition actuelle des options facultatives dans la région crée une équité territoriale, conformément aux axes du projet académique et aux directives ministérielles.

Ces différentes options facultatives s’adressent depuis plusieurs décennies, et ce bien sûr gratuitement, à l’ensemble des élèves des sections générales et technologiques. La fin de leur financement par le rectorat est une décision qui pénalisera les plus défavorisés économiquement en reléguant pratique et culture artistiques aux seules offres payantes extérieures à l'école.

Ces options sont pour certains élèves un premier pas vers un engagement post-bac dans les filières artistiques de l’enseignement supérieur. Pour d’autres élèves, elles permettront de singulariser et valoriser leurs parcours dans de nombreuses filières d’orientation puis de recrutements, tous domaines confondus.

La pratique artistique et une certaine liberté d’expression sont au cœur de ces enseignements.

L’arrêt du financement par le rectorat de l’académie de Bordeaux des options artistiques, qui a de fortes chances d’annoncer d’ici peu leur fermeture définitive, entre en contradiction avec la défense récemment réaffirmée de l’exception culturelle française.

Cette mesure, qui ne concerne pour la rentrée 2016 que l’académie de Bordeaux, n’est-elle pas la préfiguration de sa généralisation sur l’ensemble du territoire national ?

Nous, signataires de cette pétition, demandons à ce que l’ensemble des options facultatives déjà présentes sur le territoire soient à nouveau financées en totalité par le rectorat et ce désormais dans le respect des heures inscrites dans les textes officiels.

Pétition rédigée par le collectif ARTS DEBOUT !

 

 

Cette pétition a été remise à:
  • Monsieur le recteur de l'académie de Bordeaux - Chancelier des universités d'Aquitaine


    Collectif Arts Debout ! a lancé cette pétition avec seulement une signature au départ et il y a maintenant 5 928 signataires. Lancez votre pétition pour créer le changement que vous souhaitez voir.




    Arts Debout compte sur vous aujourd'hui

    Arts Debout COLLECTIF a besoin de votre aide pour sa pétition “Monsieur le recteur de l'académie de Bordeaux - Chancelier des universités d'Aquitaine: Pour le maintien des options artistiques au lycée”. Rejoignez Arts Debout et 5 927 signataires.