APPEL AU SECOURS, RESIDENCE EN DANGER

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


Marrakech, le 25/9/2017


                          PETITION

APPEL AU SECOURS, RESIDENCE EN DANGER

    Tout d’abord, nous tenons à remercier les autorités locales du quartier Izdihar (Caïd et commissaire) qui nous ont toujours prêté mains fortes en nous écoutant et en agissant selon leurs compétences et leurs moyens, mais la situation est très grave, c’est pourquoi, nous nous adressons aux plus hautes autorités de l’Etat pour nous aider à nous libérer d’une bande organisée qui sévit dans notre résidence.

Dans le cadre de la grande action menée par les autorités marocaines pour lutter contre la prostitution et l’insécurité dans notre pays, les habitants de la résidence Al Boustane s’associent à cette action et font appel aux services compétents pour traiter radicalement la situation de la résidence Al Boustane qui est en réelle danger.

En effet, depuis de nombreuses années, une bande organisée sévit dans la résidence et a développé tout un commerce illicite, parmi d’autres la prostitution et l’exploitation, sans aucun respect du voisinage d’un local de CHICHA, à tel point que la résidence souffre aujourd’hui d’une mauvaise réputation au niveau de Marrakech et qu’elle est maintenant connue pour la pratique d’activités illégales. Les journaux ont en parlé.

Afin de permettre aux autorités locales de faire leur travail, nous citons ci-dessous les personnes connues qui nous menacent et sont membres de cette bande :

- El Bahi Ilham CIN : E397735 et son époux El Bouari Abderrahim, Résidence Al boustane 5, immeuble D n° 14.

- Moncef ; 

- Abdellah ; 

- Laila et Mokhtar (leur dossier est en cours de traitement par la RADEMA pour consommation illégale d’eau).

Parmi les agissements de cette bande, et la liste n’est pas exhaustive, nous citons :

Les toits de l’immeuble qui ont été envahis par des inconnus où ils passent des nuits à consommer tout ce qui est illicite, parmi d’autres l’alcool et la drogue
La consommation d’eau et d’électricité de façon illégale. Des fraudes sont organisées ;
La collecte des charges syndicales d’une façon illicite ;
La dissimulation et le vol des lettres et documents des copropriétaires ;
La destruction des biens et l’exploitation du bureau du syndic à des fins personnelles ;
L’exploitation du parking qui appartient à la résidence.
Des procès sont en cours, mais la situation est suffisamment grave. On demande à monsieur le Procureur de SA MAJESTE d’ouvrir un dossier résidence Al Boustane 5 et de traiter en référé tous les aspects de cette résidence.

Aujourd’hui, il y’a un local de CHICHA qui est en bas de l’immeuble et qui est source de plusieurs problèmes. Les autorités compétentes ont procédé dernièrement à sa fermeture, du moins provisoire, pendant un mois. Mais cette décision n’est pas appliquée puisque l’exploitation de ce local continue malgré que les portes de l’extérieur soient fermées.

Nous faisons appel aux autorités compétentes pour nous aider à libérer notre résidence et à sauver nos appartements qui sont en danger. Nous demandons :

Que les autorités locales compétentes exploitent et traitent le contenu des messages enregistrés à travers le WhatsApp dans le groupe Al boustane ;
La fermeture définitive du local de CHICHA.
L’ouverture d’un dossier, en permanence, par monsieur le procureur de SA MAJESTE, pour assurer un suivi régulier et continu de cette résidence ;
Donner ordre par monsieur le procureur, une autorisation permanente, à la Police de faire des descentes à chaque fois que c’est nécessaire ;
Assurer, par tous les moyens, la sécurité des copropriétaires et particulièrement les personnes qui agissent quotidiennement pour éradiquer les agissements de la bande organisée. A ce propos nous signalons que la menace concerne en premier lieu Mr JAMALI Youssef qui est copropriétaire, membre du Syndic qui agit au quotidien pour lutter contre la prostitution et favoriser la sécurité et la propreté. La menace concerne aussi plusieurs personnes actives. Toute atteinte à l’intégrité physique de ces personnes ne pourrait trouver son origine que dans des initiatives des personnes de la bande organisée.

Nous avons toute notre confiance en la justice et la police de notre pays.

 

Copie à :

Monsieur le Wali de la wilaya de Marrakech
Monsieur le Préfet de police de Marrakech-Safi
Monsieur le Procureur de Sa Majesté le Roi



Résidence Alboustane 5 compte sur vous aujourd'hui

Résidence Alboustane 5 a besoin de votre aide pour sa pétition “Monsieur le Procureur du Roi: APPEL AU SECOURS, RESIDENCE EN DANGER”. Rejoignez Résidence Alboustane 5 et 12 signataires.