Pétition fermée

COP1- Projet écologique et environnementale pour une France plus propre.

Cette pétition avait 8 signataires


Pétition: COP1- Projet écologique et environnementale pour une France plus propre.

 


-Monsieur le prochain ministre, de l'agriculture et de l'aménagement du territoire.

 


COP1: C'est aussi trouver des emplois pour les R.S.A.

 


Je vais utiliser les RSA à leur juste valeur pour le proposer du travail dans un nouveau concept cantonale avec l'aval des pouvoirs publics.

 


Réorganiser les SAFER, Société d'aménagement foncier et d' établissement rural, ce qui permettra de proposer un fermage aux jeunes agriculteurs et les aider à s'installer avec un accompagnement d'un banque public régionale.

 


Le but, produire en harmonie avec la nature, sans pesticides, retrouver la qualité, fini les OGN (Organismes Génétiquement Modifiés , les hormones de croissance, etc.

*Lanceur d’alerte COP21: Dans mon maquis je suis attaqué par les chenilles processionnaires du Pin qui détruisent mes résineux. (Thaumetopoea pityocampa).

*Lanceur d'alerte COP21: Dans mon maquis je suis attaqué par le Bombyx, ce qui détruit mes chênes. (Lasiocampa quercus).

*Lanceur d’alerte COP21: Dans mon maquis, ma femme a été attaquée par la tique Lyme, ce qui l'a paralyse. (Borrelia burgdorferi)

*Lanceur d'Alerte COP21: Dans mon maquis, je suis attaqué par la pyrale du buis. ( Cydalima perspectalis)

-----------

- Dans chaque commune, on va créer des emplois, pour débroussailler la surface totale de celle -ci. Tous les chemins vicinaux vont être entretenus, les fossés nettoyés, avec aussi la création de réserves d'eau pour s'en servir l'été. ( créer des centres de récupérations des végétaux et les transformer en granulés pour le chauffage).

 


- Comme l'agriculture va revivre de ces cendres, il va falloir rénover les services publics pour y installer nos retraités qui vont quitter ces fermages, dans des résidences des structures médicales, tout ce que nous trouvons à la ville, car tous les villages ont vu leurs enfants partir à la ville faute de travail, mais nous allons avoir besoin de mains d’œuvre, de l'ouvrier agricole au maréchal-ferrant en passant par les commerçants, les petits artisans maçons etc. Nous allons fabriquer notre matériel agricole au lieux de l'importer ce qui va réduire nos importations.

 


Les communes seront chargés de mettre en place ce programme avec tous les partenaires du monde rurale, ils vont inventorier tous les biens vacants, soit les réquisitionner par un arrangement à l'amiable, ou appliquer un droit de présomption se qui va décourager des spéculateurs pour les résidences secondaires voir avec les propriétaires un arrangement à l'amiable vu qu'en moyenne ils l'occupent que une à 2 semaines par an. Ps: elles pourraient proposer un viager libre, en contrepartie une place en maison de retraite public ou maison familiale, où il fait bon vivre avec ses voisins, amis s'en être déraciné.

-Plus tous les biens saisis par les liquidateurs judiciaires seront utiliser pour ces nouveaux entrepreneurs, artisans, scoops pour faciliter leur insertion dans le monde du travail.

Partout l'on trouvent des usines en deuil de machines, de personnels, c'est là que nous allons intervenir, en mettant les chômeurs au travail, nus allons dynamiser les petites manufactures, remettre en place le façonnage, revoir nos bonnetières comme dans l'Aube avant que nos entreprises décentralisent à l'étranger.

 


-Avec les friches industrielles, les ateliers disponibles dans le villes, villages, c'est là que nous mettrons à la disposition des Chômeurs les moyens, le matériel et l'encadrement pour enfin donner du travail à celui qui veut ''Travailler'', car le RSA sera supprimé.

 

 

 

Quand je pense qu'à Henrichemont dans le Berry, il existait une tannerie qui à fermé, c'était dans les années 90,.

A Chantignole où il y avait une cinquantaine de chèvres ils sent vendaient déjà des milliers grâce aux importations de laits caillés congelés venant d'A... d'après mes informations. Je pense aussi à la laine de moutons qui est très peu valorisé, alors que la production de Roquefort est toujours en progression et internationalement connu.

- Alors signer ma pétition, c'est gratuit, et qui sait, vous serez peu être un jour choisir la campagne Française, où il fait bon vivre.

 

 

 

 

 

 

 



Edouard compte sur vous aujourd'hui

Edouard RUBINI a besoin de votre aide pour sa pétition “-Monsieur le prochain ministre, de l'agriculture et de l'aménagement du territoire. : COP1- Projet écologique et environnementale pour une France plus propre.”. Rejoignez Edouard et 7 signataires.