Un jour férié pr commémorer une victoire:l'abolition de l'esclavage, #CrimeContreLHumanité

0 a signé. Prochain objectif : 100 !


François Hollande a inauguré en Guadeloupe, dimanche 10 mai 2015, le Memorial ACTe: Centre Caraïbéen d'expressions et de mémoire de la traite et de l'esclavage. Pourquoi le 10 mai ? Parce que le 10 mai est la Journée nationale des mémoires de la traite, de l’esclavage et de leur abolition.

Voilà ce qu'a pu obtenir Christiane Taubira après plusieurs années de lutte et nous lui en sommes reconnaissants.

Mais il suffit ! un jour férié doit être adopté, comme toute victoire commémorée par la patrie, l'abolition de l'esclavage est une victoire sur des années et des années de crime contre l'humanité, et il est important que tout citoyen commémore cet important événement par l'attribution d'un jour férié.

  • La journée nationale des mémoires est un pas, et implique une célébration pour ceux qui veulent bien l'entendre et surtout pour ceux qui ont lutté pour l'obtenir ! 
  • Le jour férié c'est dire à chacun des citoyens de France métropolitaine: aujourd'hui est un jour "off" POUR NE PAS OUBLIER et DEDIE A LA CELEBRATION PAR TOUS DE CETTE VICTOIRE  QUE REPRESENTE L'ABOLITION DE L'ESCLAVAGE !!

Ne pas adhérer à cela, est ne pas admettre qu'il s'agit d'une victoire et d'une renaissance.

Les descendants d'esclaves de France ont élevés leurs enfants dans un pays qui n'a pas reconnu son implication assez tôt et on en ressent les séquelles aujourd'hui. Il est important que certaines blessures soient pensées pour permettre à chacun d'avancer.

Ensemble obtenons plus.