Exigeons l’abandon de la réforme de l’assurance chômage !

0 a signé. Prochain objectif : 7 500 !


1er Mai : N’abandonnons pas les victimes sociales de la crise sanitaire
Exigeons l’abandon de la réforme de l’assurance chômage !

Une pétition portée par :

  • le Parti socialiste,
  • EELV,
  • le PCF,
  • Génération.s.
  • Place Publique


Monsieur le Premier ministre,

Le 11 mai prochain, nombre de nos concitoyens demeureront confinés. Non pas parce qu’ils auraient contracté le COVID-19 mais parce que victimes de la faillite de leur entreprise ou d’un licenciement, ils n’auront pas d’emploi à retourner exercer.
Pire, avec votre réforme de l’assurance chômage, nombre d’entre eux n’auront plus droit à aucune indemnisation ou la verront diminuer drastiquement.

Cela concernera d’abord les travailleurs les plus fragiles, ceux qui avant la crise occupaient un emploi précaire (contrats courts, temps partiels, travailleurs saisonniers, etc.). Cela touchera également les travailleurs des secteurs les plus sévèrement touchés par la crise sanitaire (hôtellerie, restauration, culture, tourisme, évènementiel, restauration…).

Face à la crise, vous avez pris la décision de reporter au mois de septembre prochain la réforme de l’indemnisation du chômage, qui devait entrer en vigueur en avril et qui privera les nouveaux inscrits de 27% de leur indemnisation en moyenne – parfois même jusqu’à 50% - selon l’étude d’impact de l’Unedic. Elle doit être définitivement abandonnée.

L’autre partie de la réforme est entrée en vigueur en novembre 2019 et va priver de nombreux travailleurs d’une ouverture de leurs droits, puisque la durée de cotisation a été étendue. Les victimes de la récession économique vont basculer dans une totale précarité.

Parce que nous avons plus que jamais besoin de solidarité et de justice sociale
Parce que c’est la sécurisation des parcours professionnels qui permettra aux travailleurs de conserver leur savoir-faire,
Parce que les entrepreneurs auront besoin de personnels avec des compétences préservées pour relancer leur activité avec efficacité et sérénité,
Parce qu’il ne faut pas ajouter à la crise sanitaire un carnage économique et social, nous vous demandons d’étendre la période d’indemnisation pour les chômeurs en fin de droit, de permettre aux intermittents d’être rémunérés et d’abroger l’intégralité de votre réforme de l’assurance chômage.



Abrogation compte sur vous aujourd'hui

Abrogation RÉFORME ASSURANCE CHÔMAGE a besoin de votre aide pour sa pétition “Monsieur le Premier ministre, : Exigeons l’abandon de la réforme de l’assurance chômage !”. Rejoignez Abrogation et 6 810 signataires.