PRIME COVID SOIGNANTS : PAS DE MIETTES POUR NOS HÉROS

0 a signé. Prochain objectif : 1 000 !


Les salariés du secteur sanitaire, médico-social et social ont montré pendant la pandémie qu’ils étaient la richesse du pays ; alors, donnons-leurs des salaires décents, au niveau de leurs responsabilités.

Pour calmer la grogne et faire des effets d’annonce, le gouvernement met en avant une « prime Covid » pour notre secteur (salariés du privé, agents du public, des secteurs sanitaires, médico-sociaux et sociaux).

Cette prime sera avant tout la prime de la discorde entre les professionnels, de par ses critères d’attribution injustes et discriminants :
Pour le moment seul le décret pour les établissements publics sanitaires est paru.
D’un département à l’autre ; ou dans un même établissement, d’un service à l’autre, la prime pourra passer de 500 à 1500 €. Dans un même département, deux établissements ayant géré des cas de covid ne verront pas leurs agents ou salariés reconnus de la même façon (établissement référencé covid ou pas).
Quid des services d’aide à domicile, des structures médico-sociales, sociales privées comme publiques qui n’ont toujours pas de certitudes quant à la prime ?

Nous voulons une reconnaissance de notre travail à sa juste valeur

Les salariés ont pris tous les risques parfois au détriment de leur santé ou de leur famille : peu ou pas d’équipement, suppression des vacances, horaires à rallonge, surcharge de travail…

Les applaudissements le soir, ça remonte le moral ; mais ça ne fait pas tout ; Une médaille pour avoir fait notre travail ? Nous ne sommes pas des héros !

De plus, nous voulons une reconnaissance en maladie professionnelle pour tous les salariés ayant contractés le COVID-19 et pas seulement les soignants.

OUI LE PERSONNEL EST UNE RICHESSE.
IL EST NÉCESSAIRE QUE CETTE RECONNAISSANCE ABOUTISSE.

#PasDeMiettePourNosHéros
#quoiquilencoute

sante-sociaux-cfdt38.fr/