Pour la condamnation et interdiction de la LDJ coupable d'injures, violence et homophobie

0 have signed. Let’s get to 100!


   Nous dénonçons l'attitude discriminatoire, injurieuse, diffamatoire, violente et homophobe du groupuscule LDJ (Ligue de Défense Juive plus ou moins autoproclamée)  mouvement radical d'extrême droite aux pratiques violentes maintes fois dénoncées, interdit aux États Unis et en Israël. En effet le 28 mars 2018, lors de la marche blanche antisémite en hommage à Mme Knoll, sauvagement assassinée en raison de son judaïsme, alors que tout le monde était invité à y participer de façon pacifiste et respectueuse, ce groupe a manifesté des violences physiques et verbales à l'égard de certains manifestants. Un groupe de députés de la république a été insulté : "enculé", "pédéraste"... Ces propos sont inadmissibles et leur teneur relève de l'homophobie, condamnable par la loi. Les manifestants, reporters et/ou photographes qui ont tenté de s'interposer, ont été violemment molestés par les membres de la LDJ.

   C'est la raison pour laquelle la LDJ, groupuscule violent et outrageant doit être sévèrement condamné et interdit. Par ailleurs, exprimer ses opinions politiques est un droit tant qu'il n'incite ni au racisme ni à la haine ! Par conséquent exprimer son désaccord avec la politique actuelle de l'État d'Israël  ne doit en aucun cas être pris pour de l'antisémitisme. C'est un amalgame qui équivaut à faire du combat contre le terrorisme islamiste, de l'islamophobie. 

   Messieurs Macron et Collomb, nous comptons sur votre sens de la justice, votre idée de la République, votre volonté d'apaiser les conflits qui divisent la France, pour répondre à cet appel et vous prions d'être sensibles à cette requête. 

  Respectueusement. 

 

  Christine Picaud, citoyenne française, républicaine et laïque



Today: Christine is counting on you

Christine Picaud needs your help with “Monsieur le Président Macron et Monsieur Collomb : Pour la condamnation et interdiction de la LDJ coupable d'injures, discrimination, violence et homophobie”. Join Christine and 81 supporters today.