Pour l annulation des peines des personnes devant se nourrir dans les poubelles

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


Monsieur le Président, encore une fois la justice marque l histoire de notre pays du sceau des "Misérables".

Un jeune homme de 24 ans, sdf depuis ses 17 ans a été jugé coupable le 5 janvier dernier par le tribunal de Châlon sur Saone de "vol". Il a donc oui "voler" dans les poubelles du magasin Atac de Buxy des mini sandwichs, des mini pizzas, une canette de soda et une nappe pour se protéger du froid. 

Il lui est reproché de l'avoir fait à deux reprises le 28 décembre et le 1er janvier derniers et d avoir déja été condamné pour des faits analogues dans le passé. Il écope de 3 mois de sursis et de 210 heures de travail d intérêt général. Que se passera t il la prochaine fois qu il aura faim ? Froid ? Va-t-il être nourri pendant ces heures de travail général ? A t il le droit d être fragilisé, déboussolé, en détresse, affamé et de fouiller les poubelles sans craindre que l on le mettra en prison pour cela ? 

Aujourd hui en France on continue de construir du mobilier urbain pour empêcher les sans abris de se poser, de se protèger, de dormir un tant soit peu. Aujourd hui en France les forces de l ordre gazent les couvertures et les cartons des migrants pour qu ils ne se regroupent pas ou pour les faire fuir un peu plus loin. Aujourd hui en France des centaines de migrants mineurs sont livrés à la misère, au désespoir, aux mains des traficants et des proxénétes. Un drame parmis tant d autres Monsieur le Président : un jeune somalien de 18 ans san papiers sans famille s est suicidé hier car une formation en CAP lui a été refusée suite à des problêmes administratifs. Nul besoin de vous expliquer la misère et la détresse qui l ont poussé à se ôter la vie.

Aujourd hui en France Monsieur le Président on meurt encore dans la rue. Le chiffre des sans abris morts en 2017 est temporairement de 407 personnes. Aujourd hui Monsieur le Président, vous qui avez promis lors de votre campagne électorale qu il n y aurait plus de sans abris dans nos rues au 1er janvier 2018...que pouvez vous faire pour nos concitoyens, nos frères et soeurs migrants qui ont faim ? Peuvent ils  se servir dans les poubelles pour se nourrir d aliments périmés, abîmés, dont les industriels ne veulent plus ?

Monsieur le Président  le chantier de la misère est vaste, terrible, et ne se réglera pas en en coup de baguette magique. Mais nous attendons de notre Président que la faim et le froid n emmènent plus les français ou ceux qui cherchent asiles près de nous face à un tribunal qui les condamnera.

Veuillez bien effacer ce sentiment de honte qui est le notre face à ces décisions de justice inhumaines Monsieur le Président.

Un certain Michel Colucci de son vivant disait qu on n a plus le droit d avoir faim ni d avoir froid en France. Prouvez nous que vous, Président de la France, avez autant d empathie et d humanisme que cet homme là simple comique et citoyen français.

Merci. 

 

 



Sandra compte sur vous aujourd'hui

Sandra Gomez Sanchez a besoin de votre aide pour sa pétition “Monsieur le Président Emmanuel Macron : Pour l annulation des peines des personnes devant se nourrir dans les poubelles”. Rejoignez Sandra et 31 signataires.